ActualitéFinTechLes levées de fonds

La FinTech britannique WorldRemit lève 45 millions de dollars pour conquérir de nouveaux marchés

Le montant

La FinTech britannique WorldRemit, spécialisée dans le transfert d'argent, vient de lever 45 millions de dollars (39,7 millions d'euros) auprès de TriplePoint Capital et Silicon Valley Bank. Cette nouvelle opération porte à plus 192 millions de dollars les montants levés depuis sa création.

Le concept

Fondée en 2010, WorldRemit développe une plateforme en ligne pour envoyer de l'argent dans le monde. Il est possible d'effectuer des dépôts bancaires, d'envoyer de l'argent qui sera retiré en espèce dans un point de retrait, ou encore de créditer un portefeuille électronique sur mobile. Un positionnement qui la place en concurrence avec des acteurs comme TransferWise par exemple.

Aujourd'hui, le service est accesible dans une cinquantaine de pays pour envoyer de l'argent, et dans 120 destinations pour en recevoir. Pour convaincre les utilisateurs, la société assure proposer des tarifs compétitifs par rapport au secteur bancaire traditionnel. Au final, WorldRemit revendique 400 000 transactions effectuées chaque mois.

Le marché

« Ce nouveau tour de table va permettre à encore plus de personnes d’envoyer de l’argent instantanément à l’aide de l’application WorldRemit. Nous cherchons inlassablement à nouer de nouveaux partenariats aux quatre coins du monde avec des services de Mobile Money, des banques et de réseaux de remise d’espèces afin de rendre notre service réellement universel », déclare Ismail Ahmed, PDG et fondateur de WorldRemit. 

PDG : Ismail Ahmed

Création : 2012

Siège social : Londres (Royaume-Uni)

Activité : FinTech

Financement : 192 millions de dollars levés

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
La FinTech britannique WorldRemit lève 45 millions de dollars pour conquérir de nouveaux marchés
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom