A la uneAsieData RoomEuropeStartup Channel

Splio veut accélérer son développement auprès des marques chinoises

Pour se distinguer dans le secteur concurrentiel des campagnes d'e-mail et de la gestion de la relation client, le Français Splio parie sur la complémentarité. «La différenciation de Splio, c'est précisément de fournir une solution qui soit unique, modulaire, et qui permet, pour un utilisateur quotidien, de passer facilement de la gestion de la fidélité, à la gestion de campagnes, du clienteling en magasin, mais également, pour tous les acteurs de l'entreprise d'avoir accès facilement à cette information», explique Raphaël Jore, le président.

L'entreprise créée en 2001 travaille aujourd'hui avec de nombreux distributeurs comme The Kooples, Sephora et Sonia Rykiel. Pour se rémunérer, l'entreprise commercialise des licences d'utilisation dont le prix varie selon le nombre de contacts dans la base de données. Le choix d'un logiciel en Saas permet de toucher des clients à l'international, ce qui est l'une des priorités de Splio. Son dernier chiffre d'affaires présenté est de 8,8 millions d'euros (2014).

La société, qui compte plus de 120 employés dans le monde, dispose déjà de plusieurs filiales à Milan, Varsovie, Beijing ou même Shanghai. L'accent sera d'ailleurs particulièrement mis sur l'Asie dans les prochaines années, notamment pour adresser les marques chinoises qui souhaitent se lancer en Europe.

Interview de Raphaël Jore, le président de Splio :

Président : Raphaël Jore

Création : 2001

Siège social : Paris

Activité : marketing, CRM

Effectif : 120 employés

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Splio veut accélérer son développement auprès des marques chinoises
FinTech : Margo Bank lève 20 millions d’euros pour contrer Qonto
Coronavirus : le Royaume-Uni renonce à son application au profit de la technologie d’Apple et Google
[Livre Blanc] Quel CRM pour les PME ?
FinTech : Stocard se lance dans le paiement mobile pour chasser sur les terres de Lydia et N26
Everoad s’adosse à l’Allemand Sennder pour devenir un géant européen du fret routier
[Livre Blanc] Le guide pratique de la signature électronique
Share via
Copy link