ActualitéActualité Start Me UpAffaires publiquesBusiness

La French Tech remplace les « quartiers numériques »

La Ministre de l’Economie Numérique a annoncé hier le lancement de La French Tech, un projet de label censé valoriser les écosystèmes en France à l’international.

Une enveloppe de 215 millions d’euros sera consacrée à la promotion de la marque et à l’aide financière pour soutenir les startups : 200 millions d’euros seront injectés dans les initiatives privées à ambition internationale ( programmes d’accélération, accélérateurs…), et 15 millions d’euros dans le marketing et la promotion de la French Tech à l’international.

« La French Tech, c’est donc d’abord le rassemblement des métropoles françaises avec un dynamisme entrepreneurial, porteuses d’un projet ambitieux, fédérateur et véritablement transformateur en faveur de leurs entrepreneurs numériques, à même d’attirer les talents du monde entier « , indiquait la Ministre hier à Bercy.

FrenchTech

La définition des « quartiers numériques »( relire l’article « Pourquoi parler de quartiers numériques ? ») inscrite dans le projet du Programme d’investissements d’Avenir est donc abandonnée au profit d’une marque qui positionne davantage les villes, notamment à l’international. Elles pourront donc prétendre à être labellisée « French Tech » à partir du mois de décembre, lors d’un appel à candidatures (consulter le projet ici).

Ces écosystèmes français étaient d’ailleurs mis en valeur lors du premier Bercy Meet Up qui a réuni plus de 200 personnes venus des quatre coins de la France hier.

Les premières décisions d’investissement dans des programmes d’accélération sur le territoire auront lieu au quatrième trimestre 2014.

 

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “La French Tech remplace les « quartiers numériques »”

  1. 4ème trimestre 2014 ? C’est une blague !  Ou plutôt, non, c’est normal, c’est caractéristique de l’état d’impréparation, d’ignorance associée à un désir de contrôle de tout ce genre d’initiatives purement administratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This