A la uneActualitéComMedia

«La meilleure façon de lutter contre les adblockers est d’abord de ne pas polluer»

Long tail et programmatique : désormais réunis

Le monde de la publicité en ligne a énormément évolué ces 3 dernières années avec l’arrivée du « programmatique » exclusivement réservé aux sites premium. Jusqu’à présent, les petits et moyens sites web se voyaient exclus de ce schéma en raison de la complexité des technologies. Il est aujourd’hui possible pour n’importe quel éditeur de monétiser son audience de manière simple et fluide grâce à The Moneytizer.

En quelques clics, le publisher choisit ses formats et commence à diffuser de la publicité. Avec plus de 3000 sites inscrits sur notre plateforme en quelques mois, notre offre monétise désormais les audiences des sites dans plus de 30 pays. Ces sites de la long tail (ou l'offre de produits est plus rare qu'ailleurs ndlr) sont aujourd’hui heureux d’avoir leur Adexchange à eux.


Déjà sur le « Header Bidding » pour optimiser les revenus

L’équipe technique de The Moneytizer a développé un algorithme basé sur le « Header Bidding » qui permet de mettre en compétition les plus grands acteurs de la publicité mondiale sous un système d’enchères. En effet, sur chacun des formats diffusés sur un site web, une mise en compétition est mise en place en temps réel permettant de livrer le meilleur CPM à l’éditeur. 

Nous sommes les premiers à lancer le header bidding en France. Avec The Moneytizer, nos éditeurs bénéficient donc des toutes dernières innovations technologiques afin d’optimiser leurs revenus. 

Ainsi, nous entrons dans la vraie «V2 du programmatique» : moins de pass-back, affichage plus rapide des pages et augmentation des CPM.


Adblockers : éduquer nos éditeurs

Depuis quelques mois, les adblockers sont au centre de l’actualité digitale. Nous échangeons beaucoup avec nos éditeurs pour leur rappeler que la meilleure façon de lutter contre les adblockers est d’abord de ne pas polluer leurs pages de publicités trop nombreuses ou trop intrusives. Une charte du bon éditeur est d’ailleurs en cours chez nous.

Le deuxième enjeu est de faire comprendre aux internautes du monde entier que, sans pub, il n’y aura plus de contenu de qualité. Tous les médias ont toujours vécu grâce à la publicité. De plus les méthodes peu honorables des adblockers, consistant à laisser passer les publicités des éditeurs ou régies qui les paient, vont finir par décevoir les internautes eux-mêmes. A ce titre, nous admirons le courage des grands éditeurs internationaux qui ont refusé l’accès aux contenus aux internautes ayant un adblocker. 

La bonne pratique sera donc de revenir à un bon compromis : de la publicité propre, non-intrusive et respectant la lecture des contenus avec des internautes qui acceptent de la regarder pour bénéficier de tous ces contenus riches et gratuits. 

[tabs] [tab title= « Les Données clés »]

  • The Moneytizer a été lancé en septembre 2014, par Augustin ORY (ex-fondateur de Horyzon media, revendu à PagesJaunes en 2007), associé à Cyril CLEMENT (ex-Directeur du développement de Lagardère Publicité).
  • The Moneytizer permet aux sites de la long et midd tail d’optimiser leurs revenus publicitaires grâce à un algorithme performant. De plus, The Moneytizer apporte tous les nouveaux formats impactants et très rémunérateurs a tous ces sites de petite et moyenne taille.
  • CA 2015 : + de 1,5M€
  • Déjà 3000 sites inscrits à la plateforme
  • Lancement de 8 pays dans les 18 mois.

 

[/tab] [/tabs]

[Contenu réalisé en partenariat avec The MoneyTizer]

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This