ActualitéMarketing & CommunicationServicesStartup du jour

La start-up du jour : Fotocall crée des flipbooks papiers et sociaux pour les évènements

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Fotocall, une start-up nantaise fondée en octobre 2013 qui propose de créer son propre flipbook. Plus de détails avec Mathilde Brossard, la fondatrice.

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

Mathilde-Brossard-fotocallMathilde Brossard : Je suis tout simplement partie d’un constat. Ayant travaillé plusieurs années pour des maisons de prêt-à-porter et maroquinerie parisiennes, j’ai rapidement noté que leur page Facebook n’était que très faiblement alimentée… Quant à twitter, il n’y avait tout simplement pas de compte. En parallèle, les événements organisés par ces marques n’avaient qu’une très faible résonance à court terme.

Le principe du flipbook existe depuis la nuit des temps. Il a été repris aux Etats-Unis et adapté au domaine de l’évènementiel, principalement dans le cadre de mariages. L’aspect ultra-ludique du flipbook, en fait un objet de communication formidable, mais la problématique principale résidait à faire le lien avec les réseaux sociaux et à vendre cette animation comme une réelle opération marketing.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Créer de la visibilité et de la résonance est primordial lors d’un événement. On parle souvent de R.O.I, (retour sur investissement, ndlr) qui d’ailleurs, est très bon dans l’évènementiel. L’idée est donc d’accroître aux maximum les possibilités. Fotocall s’appuie sur un principe simple : faire de vos invités les ambassadeurs de votre événement, car in fine, ce sont eux qui communiquent pour vous. Chaque invité repart avec un flipbook dont il est le héros mais dont toute l’enveloppe fait référence à l’événement auquel il a participé.

Certains clients ont la volonté de s’inscrire dans une vraie stratégie digitale. Avec ce service, nous complétons et appuyons cette démarche. En amont de l’événement, un texte en 140 caractères maximum est déterminé avec lien hypertexte et hashtag. Celui-ci sera automatiquement partagé avec le flipbook digital sur le compte de l’invité et viendra enrichir le mur twitter ou Facebook du client.

fotocall-3Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Chaque projet est appréhendé au cas par cas, car même si l’objectif principal reste souvent le même, la mise en place du dispositif et son développement peuvent considérablement varier d’un client à l’autre. Fotocall offre une prestation clefs en main, du développement graphique à l’animation sur le lieu de l’événement en passant par la logistique. La facturation s’effectue à la prestation.

Qui sont vos compétiteurs ?

D’autres sociétés spécialisées dans l’événementiel proposent également des animations basées sur le principe du flipbook. Mais l’approche n’est pas la même. J’aborde le flipbook comme un support de communication à part entière, c’est d’ailleurs pour cette raison que l’accent est mis sur le partage digital, les réseaux sociaux et la personnalisation du support la plus poussée possible.

A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Le plus souvent, il y a un amalgame qui se crée avec les agences spécialisées dans l’évènementiel.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

J’ai été rapidement confronté à des projets d’envergure nationale, il a donc fallut adapter la logistique pour pouvoir faire le tour de la France et suivre le client dans sa tournée. Des investissements plus lourds ont été nécessaires. Aussi, ma clientèle est très hétéroclite, elle va de la PME aux grands groupes nationaux, il faut donc s’adapter aux moyens de chacun mais surtout à leurs objectifs. En ce qui concerne la partie digitale, j’ai dût apprendre très vite. J’ai eu la chance d’être très bien entourée et de faire les bonnes rencontres.

fotocall-2Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Tout est réalisé en interne, ce qui confère au client une réelle flexibilité lors du développement. De plus, la réactivité me semble être un point essentiel. Dernièrement, un client m’a appelé quatre jours avant son événement, une remise de prix pour un concours international.

Nous avons très rapidement recensé les points essentiels et 3 jours plus tard, les visuels de flipbooks étaient prêts, tout comme l’interface d’enregistrement et l’interface digitale entièrement personnalisées aux couleurs de l’événement. L’aspect technologique est très certainement un atout indéniable, on peut, à l’heure actuelle, réaliser le partage du flipbook via QR code, RFID ou chaîne YouTube entre autres.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

A l’époque, je ne pensais pas créer mon entreprise (si rapidement). Mais l’un de mes professeurs, spécialisé dans la stratégie et le développement commercial, m’a un jour dit, que l’information était le nerf de la guerre. Qu’il fallait sans cesse se tenir informé, être en veille sur son marché, sa mutation, la concurrence et ne jamais négliger la moindre information interne ou externe à l’entreprise. C’est ce que j’essaie de faire. Je passe une heure chaque matin a éplucher les newsletters – notamment frenchweb ;-) – et revues, sur des thématiques variées, le développement à l’échelle locale, les rachats d’entreprises, la communication, l’évènementiel, le web et le monde de l’entrepreneuriat.

Je pense que cette méthode me permet d’être plus efficace dans ma prise de décision au quotidien, car la réflexion est constamment stimulée.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Probablement Bernard Arnault, pour sa discrétion et sa réussite. Alors qu’il était étranger à l’univers du luxe, il a su bouleverser les codes d’une industrie très normée. Il a relancé la compétition. Face à LVMH, certaines maisons ne se sont jamais autant surpassées pour assurer leur part de marché… et garder leur indépendance en évitant leur rachat. Par ailleurs, il est assurément l’un des meilleurs ambassadeurs français à l’international.

Fondatrice : Mathilde Brossard
Investisseurs : N.C.
Date de création : octobre 2013
Nombre de salariés : N.C.
Chiffres d’affaires : N.C.
Société basée à : Nantes

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La start-up du jour : Fotocall crée des flipbooks papiers et sociaux pour les évènements
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD