ActualitéStartup du jour

La start-up du jour : I’m in VR met la réalité virtuelle à la portée des entreprises

La Startup du jour vous est présentée par Sellsy, le meilleur outil pour gérer vos ventes:
  • Logiciel collaboratif web et mobile
  • CRM puissant et productif
  • Facturation et calcul de marge
  Vous souhaitez également parrainer la Startup du jour ? Pour en savoir plus, cliquez ici

 

La start-up I’m in VR édite des applications et des outils de réalité virtuelle, en immersion avec des dispositifs comme le casque Oculus Rift. Sur ce marché spécifique, se positionnent des entreprises comme TechViz ou des grands groupes comme Sony et Samsung. Elle est accompagnée par l’incubateur Creative Valley au Kremlin-Bicêtre, dans le Val de Marne.

I’m in VR commercialise ses services auprès des sociétés désireuses d’utiliser l’immersion pour tester leurs produits ou leurs environnements, dans les domaines de l’architecture ou de l’ingénierie par exemple. La réalité virtuelle sert aussi à la formation de leurs équipes, pour répéter des gestes, ou encore pour des procédures ou pour du marketing, type publicité immersive, showrooms virtuels, etc.

Interview de Sébastien Kuntz, fondateur de I’m in VR :

FrenchWeb : Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up ? Quel a été le déclic ?

Sébastien Kuntz, fondateur de I'm in VR
Sébastien Kuntz, fondateur de I’m in VR

Sébastien Kuntz : Il y a cinq ans, la société dans laquelle je travaillais périclitait après son rachat par un grand groupe. A la recherche de nouveaux challenges, j’ai décidé de créer mon entreprise.

Qui sont vos clients ?

Nos clients sont implantés un peu partout dans le monde : Amériques, Europe, Moyen-Orient et Asie. Nous avons des clients jusqu’au Kazakhstan ! Il s’agit de grandes entreprises comme la SNCF ou EDF en France, mais aussi des ETI ou PME. Nous avons aussi dans nos clients des universités et des laboratoires de recherche, et même des lycées.

Quel est votre modèle économique ?

Nous vendons les licences de nos outils, ainsi que des prestations de formation et de développement. Nous proposons aussi la location de notre matériel immersif.

Comment vous démarquez-vous ?

Nous sommes avant tout des experts en réalité virtuelle, une spécialité pointue. J’ai pour ma part 13 ans d’expérience dans ce domaine.

Quels sont les principaux enjeux actuels du marché de la réalité virtuelle ?

Le marché est en pleine explosion. Oculus, qui vend un casque grand public à 300 euros, a été racheté deux milliards de dollars par Facebook. Sony et Samsung créent également leurs propres casques. La réalité virtuelle était auparavant utilisée surtout par des grands industriels. Maintenant, elle est accessible à tous types d’entreprises. Que ce soit en ingénierie, marketing, formation ou santé, la réalité virtuelle permet de gagner beaucoup de temps et d’argent. C’est une technologie très mature, avec un ROI attesté. Elle fonctionne avec différents matériels comme des casques, des murs géants 3D, ou des cubes immersifs. Chacun répond à un usage différent.

Outil de cube imersif, par la société I'm in VR
Un cube immersif de la société Realyz, avec un logiciel développé par I’m in VR

Avez-vous déjà levé des fonds ?

Nous sommes actuellement 100% indépendants et rentables. Nous n’envisageons pas de levée de fonds à court terme.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Nous avons très vite commercialisé notre outil à l’international. Il a donc fallu très vite prévoir un contrat international. La deuxième problématique a également été de mettre en place une infrastructure de support pour gérer les demandes, ainsi qu’une base de connaissance pour capitaliser les informations provenant des différents cas de support.

Que faisiez-vous avant de fonder cette société ?

J’étais responsable technique réalité virtuelle chez un grand éditeur de logiciels 3D.

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Ça va paraître caricatural, mais j’admire Steeve Jobs, à cause de son génie qui rendait la technologie accessible à tous.

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Fondateur : Sébastien Kuntz

Chiffre d’affaires: 260 000 euros en 2013

Date de création: 2012

Société basée à : Paris

Effectif: 5 salariés

[/tab]

[/tabs]

Tags

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb. Pour contacter la rédaction, cliquez ici. Présentez votre application mobile avec la Bon App' du jour. Faites-vous connaître en devenant "la start-up de la semaine". Ajoutez un événement à notre agenda : cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “La start-up du jour : I’m in VR met la réalité virtuelle à la portée des entreprises”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This