ActualitéHealthcareStartup du jour

La start-up du jour: SeniorAdom, la box de téléassistance des personnes âgées

La Startup du jour vous est présentée par Sellsy, le meilleur outil pour gérer vos ventes:
  • Logiciel collaboratif web et mobile
  • CRM puissant et productif
  • Facturation et calcul de marge
  Vous souhaitez également parrainer la Startup du jour ? Pour en savoir plus, cliquez ici

Le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement de la population sera discuté ce mercredi après-midi à l’Assemblée NationaleFrenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir SeniorAdom, cette start-up basée à Montrouge qui vient de lancer début septembre un service de télé-assistance des personnes âgés. SeniorAdom, par ailleurs cofondée par Thierry Roussel ( ex-Club Internet, Direct Energie) et deux autres associés, a levé 650 000 euros  auprès de Kima Ventures ( le fonds de Xavier Niel), et de la Banque publique d’investissement (Bpifrance) notamment. Plus de détails avec Christophe Gombault, cofondateur et chargé du développement commercial de SeniorAdom.

Frenchweb: A quel besoin répondez-vous ? Qui sont vos clients ?

Christophe Gombault: Notre solution permet de sécuriser et de faciliter le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées. Nos clients sont les personnes âgées (85 ans d’âge moyen) ou leurs proches aidants. Nous en comptons une trentaine depuis le lancement au début du mois.

Comment décririez-vous le système et quelle est la technologie utilisée ?

Il s’agit d’une box fabriquée en France reliée à des capteurs et une plateforme de services apportés aux bénéficiaires et à leurs aidants. Les capteurs détectent les mouvements et le système analyse le rythme de vie de la personne. Si une anomalie est constatée (pas de lever à 8h, alors que la personne se lève tous les matins à 7h plus ou moins un 1/4 d’heure), une alarme est envoyée d’abord aux aidants, puis à une plate-forme d’appel qui se chargera d’envoyer des secours si besoin.La box ne nécessite pas Internet. Elle fonctionne soit grâce au réseau GSM via les trois opérateurs (Orange/Bouygues/Free), soit en Wi-Fi (pour les rares cas où les personnes âgée en sont équipées). Les capteurs fonctionnent grâce à un dispositif de radio-fréquence simple. Nous pensons amortir l’équipement que nous louons sous 18 mois.

senioradom
Les quatres associés de seniorAdom: (de gauche à droite) Franck Vermeulen, Vincent Kraus, Christophe Gombault et Thierry Roussel

Comment gagnez-vous de l’argent ?

Nous facturons le service 49 euros par mois, pour l’offre de base. Elle correspond à l’équipement d’un appartement deux pièces. Le prix varie ensuite en fonction du nombre de pièces à équiper et du nombre et du type de détecteur à installer éventuellement en plus des détecteurs de mouvement (détecteur(s) de fumée, détecteur(s) de monoxyde de carbone…).

A quelle concurrence faites-vous face ?

Tous les systèmes fonctionnant avec des pendentifs ou bracelets, ainsi que les systèmes fonctionnant avec des objets connectés. Mais le port d’un objet peut être refusé par la personne âgée, et d’autre part, leur imposer l’usage d’Internet à leur âge me paraît un peu tard.

Avez-vous déjà levé des fonds ? Si oui auprès de qui, quand et combien? Sinon, est-ce envisagé?

Oui. Outre les 500 000 euros investis par les trois cofondateurs au départ, nous avons levé 650 000 euros au printemps auprès de business angels dont Xavier Niel par le biais du fonds Kima Ventures. Cette somme permettra de financer notre développement commercial. La Bpi nous a également accordé 240 000 euros qui font partie d’une enveloppe plus globale de 350 000 euros levés au cours de l’été. Nous lèverons sûrement de nouveaux fonds au printemps prochain.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement ?

La principale difficulté est d’être sans cesse comparé au système par pendentif, alors que nous proposons une solution de télé-assistance plus poussée.

Que faisiez-vous avant de monter SeniorAdom?

J’ai été le Directeur Commercial de Direct Energie pendant 8 ans, depuis la création jusqu’à ce que Direct Energie rachète Poweo.
Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?
Xavier Niel, en tant que trublion du net.

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Fondateurs: Thierry Roussel, Christophe Gombault, Vincent Kraus

Investisseurs: business angels, BPI France

Date de création: novembre 2012

Société basée à : Paris

Effectifs: 8 personnes dont 5 salariés et les 3 cofondateurs 

[/tab]

[/tabs]

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This