ActualitéComStartupStartup du jour

La start-up du jour: Whistle Sports, le média YouTube qui parle aux digital natives

[tabs]

[tab title= »Etats-Unis »]

[/tab]

[/tabs]

225 chaines YouTube et comptes sur les réseaux sociaux, 38 000 vidéos publiées sur YouTube avec plus de 2,3 milliards de vues… Whistle Sports fait vibrer la toile. « Nous sommes la première chaîne de sport lancée sur de multiples plateformes qui est destinée à la génération connectée », explique Brian Selander, vice-président de Whistle. La société regroupe des sportifs professionnels et des créateurs de contenu digital pour proposer une nouvelle vision du sport, se démarquant ainsi des chaînes sportives traditionnelles. « Un jour, John West, cofondateur de Whistle, regardait du sport à la télévision avec ses enfants. Pour la première fois, il a regardé le sport à travers leurs yeux. Il s’est alors rendu compte que le traitement sportif à la télévision ne montrait que des gens en costume assis derrière un bureau, commentant des images que le téléspectateur venait tout juste de visionner, autour de sujets qui soulignent les pires aspects du sport », raconte Brian Selander. John West a alors pensé que ce traitement déconnecterait du sport toute une génération de « digital natives ».

Brian Selander
Brian Selander, vice-président exécutif

Une communauté de plus de 50 millions d’internautes

« Pendant plusieurs années, nous sommes allés convaincre diverses ligues sportives professionnelles pour qu’elles participent aux fonds propres de Whistle. Nous avons également cherché des partenaires dans la création de contenu. Whistle Sports a finalement vu le jour pour le nouvel an 2014 », explique le vice-président. De 14 à 24 ans en moyenne, les internautes sont désormais nombreux à suivre les vidéos de Whistle Sports. La communauté d’internautes a en effet atteint plus de 50 millions de personnes à travers les différents réseaux sociaux. Amateurs de football, de basket, de skate ou encore de volley, sans bien-sûr oublier l’empilage de gobelets, tous les sports sont abordés. Pour traiter ce flux constant, l’équipe de Whistle Sports s’est agrandie. La société new-yorkaise compte en effet plus de 40 employés et 250 créateurs de contenus à ce jour.

Whistle souhaite arriver en France

La start-up vient tout juste de clore un tour de table de 28 millions de dollars. Cette levée de fonds a fait entrer Emil Capital Partners, BSkyB ou encore Liberty Global sur le terrain. Des investisseurs indépendants se sont joints à l’équipe, comme le joueur de baseball Derek Jeter et le joueur de football américain Peyton Manning. « Les audiences gagnant 2,5 millions de personnes par semaine, avec ces fonds, nous allons encore accélérer cette croissance », explique Brian Selander. Ces nouveaux investissements doivent propulser la chaîne au-delà des océans. La start-up souhaiterait désormais s’étendre en Amérique latine et en Asie. Whistle Sports a déjà ouvert un bureau à Londres pour toucher le continent européen. « Le bureau londonien est dirigé par Jeff Nathenson. Nous sommes enchantés d’accueillir cet ancien de Google pour guider notre développement à l’international. Il cherche constamment des créateurs, des équipes ou des marques françaises qui voudraient travailler avec nous », ajoute Brian Selander.

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Fondateur: John West et Jeff Urban

Date de création: janvier 2014

Investisseurs: Emil Capital Partners, BSkyB, Liberty Global…

Société basée à : New York

[/tab]

[/tabs]

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Camille Adaoust

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This