ActualitéStartup du jour

La startup du jour: Bonk, une installation sportive mobile et connectée

La Startup du jour vous est présentée par Sellsy, le meilleur outil pour gérer vos ventes:
  • Logiciel collaboratif web et mobile
  • CRM puissant et productif
  • Facturation et calcul de marge
  Vous souhaitez également parrainer la Startup du jour ? Pour en savoir plus, cliquez ici

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Bonk, cette start-up parisienne commercialise une installation sportive mobile et un dispositif logiciel pour améliorer les performances sportives. Plus de détails avec Gregory Mollet-Vieville, co-fondateur de la start-up avec Pierre Paquin et Arnaud Larousse :

Frenchweb: Comment avez-vous eu l’idée de créer cette start-up ?

Gregory Mollet-Vieville: Passionnés de vélo, un de mes associés et moi avons souhaité participer à une difficile épreuve qui a lieu chaque année en Afrique du Sud. Pour cela, nous avons fait appel à un préparateur physique de renom qui nous a permis de découvrir une approche qualitative de l’entrainement : nous ne nous entrainions pas plus, mais mieux. De là est né le constat que beaucoup de gens pratiquaient des activités physiques sans vraiment savoir comment progresser… les choses de sont progressivement mises en place par la suite.

A quel besoin répondez-vous ?

Nous proposons une alternative moderne et innovante à la salle de sport traditionnelle. Nous aidons les gens à prendre soin d’eux. Nous sommes convaincus que la relation sport-santé représente un véritable enjeu sociétal.

Quel est votre modèle économique ? Précisément, comment gagnez-vous de l’argent?

Nous commercialisons en BtoB, sous différentes offres, 2 types de produits :

– du « Hardware », notre BONK Box et ses éléments constitutifs
– du « Software », notre BONK Interface pour tablettes et smartphones
bonkbox

A quelle concurrence faites vous face ?

Ce sont: les principaux acteurs de la création et de la gestion de salle de sport en entreprises, les coachs, les fabricants d’équipements sportifs, les éditeurs/développeurs de logiciels et d’application de coaching sportif.

gregory-mollet-vieville-3
Gregory Mollet-Vieville

Avez-vous déjà organisé une levée de fonds ? Si oui auprès de qui, quand et combien? Sinon, est-ce envisagé ?

Nous avons jusqu’à présent réussi à autofinancer 100% de nos investissements. Nous souhaitons désormais effectivement accélérer notre développement au travers d’une levée de fonds. Nous commençons à activer nos réseaux, nous sommes en discussion avec la plateforme française « Fundme » et réfléchissons en parallèle à l’intérêt du financement participatif.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Trouver à la fois des artisans et des développeurs qui comprennent notre projet, notre cahier des charges et nous fassent confiance. N’étant nous-mêmes ni experts en production, ni experts en technologie, il a fallu que cette confiance soit réciproque ! Cela nous a permis de fédérer une équipe autour d’un projet commun.

Que faisiez-vous avant  de monter ce site ?

Je faisais de la finance de marché dans une banque d’investissement. Le deuxième associé est un ancien sportif de haut niveau, le troisième qui exerce encore sa profession est avocat, spécialisé en M&A et contentieux.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

De toujours y croire, de ne jamais rien lâcher, et de rester flexible. Je crois que c’est une bonne synthèse des différentes personnes qui ont bien voulu nous aider à développer ce projet.

Fondateurs:  Gregory Mollet-Vieville, Pierre Paquin et Arnaud Larousse

Investisseurs: autofinancement

Date de création: août 2012

Société basée à : Paris

Chiffre d’affaires 2013: aucun, commercialisation débutée en 2014

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
La startup du jour: Bonk, une installation sportive mobile et connectée
SoLocal: un accord de refinancement lui permet de « sécuriser l’apport de 117 millions d’euros »
Esport: 10 ans après le phénomène League of Legends, Riot Games lance un nouveau jeu
FinTech: après le scandale Wirecard quelles sont les « leçons à tirer au niveau européen »?
Inde: Intel investit 253,5 millions de dollars dans Jio Platforms
Numérique : une amélioration de l’expérience client demandée par les consommateurs
AssurTech: Lemonade fait une entrée remarquée à Wall Street
Copy link