ActualitéAffaires publiquesMarketing & CommunicationStartup du jour

La startup du jour : GOV, plateforme d’expression pour les citoyens

Les fondateurs souhaitent permettre aux citoyens de s’exprimer, de faire réagir et interagir

[startupjour0]
  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir GOV, une nouvelle plateforme d’expression politique permettant aux citoyens de réagir et d’interagir. Plus de détails avec Bobby Demri, co-fondateur.

FW : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

Bobby Demri

Bobby Demri : Nous avons vu cette année des millions de personnes exprimer leurs frustrations ou faire des propositions face à des gouvernements préférant rester sourds : en Egypte, en Turquie, au Brésil ou même en France lors du débat surmédiatisé sur le mariage pour tous.

Avec Pierre-Alexandre Teulié, il nous a semblé qu’un réseau social dédié à la politique permettrait enfin aux citoyens de s’exprimer, de faire réagir et interagir d’autres citoyens du monde entier sur des sujets qui comptent vraiment pour eux. Faire entendre sa voix du bout des doigts. GOV était né.

FW : A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Les instituts de sondage ne contactent qu’une infime partie de la population. Les gens ne se reconnaissent pas dans l’opinion «moyenne» de ces mêmes sondages et ils ne peuvent pas aller manifester chaque jour pour témoigner leur désapprobation. Un bulletin dans une urne tous les cinq ans ne leur donne pas le sentiment d’être entendus. Avec GOV, nous voulons permettre à chacun d’être entendu en lui donnant la possibilité de confronter ses idées avec tous ceux qui croient en la politique.

FW : Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

GOV est une application gratuite et sans publicité ; elle vise simplement à offrir à tous ceux qui veulent s’investir dans le débat public, la possibilité de s’exprimer et de proposer des solutions. Plus les utilisateurs seront nombreux, plus leur voix sera puissante.

FW : Qui sont vos compétiteurs ?

Il n’y en a pas vraiment. Twitter ou Facebook offrent la possibilité de s’exprimer et de faire réagir vos amis sur divers sujets. Avec GOV, nous souhaitons réunir la communauté de tous ceux pour qui la politique est une chose importante et dont ils se sentent exclus. De plus, nous pensons que la tendance est résolument orientée vers des réseaux spécialisés.

FW : A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Certains des potentiels investisseurs que nous avons rencontrés nous ont demandé si notre concept ne se rapprochait pas de Twitter ou Facebook. Cela a quelque chose d’aussi flatteur qu’encourageant, même si nous ne sommes pas sur le même territoire d’expression.

Pierre-Alexandre Teulié

FW : Quelle a été  l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Rendre simple une chose aussi compliquée que la politique, la rendre ludique et sans langue de bois afin qu’elle se défasse de cette image austère qui ne la représente pas. Nous avons eu la chance d’être entouré d’une équipe de très grande qualité qui nous a permis de dépasser les difficultés inhérentes à toutes start-up et de créer une application qui nous l’espérons plaira au plus grand nombre.

FW : Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Etre les seuls et permettre que les avis de chacun se retrouvent à la fois sur GOV mais aussi sur les réseaux sociaux classiques. GOV est de nature à révolutionner l’expression politique des français.

FW : Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Un grand capitaine d’industrie français m’a dit un jour « Il y a deux types d’hommes : ceux qui veulent devenir quelqu’un et ceux qui veulent faire quelque chose. Soyez définitivement dans la seconde catégorie ». Avec GOV, en donnant quotidiennement la parole aux gens sur la chose politique, c’est ce que nous essayons de faire.

FW : Qui est la personnalité que vous admirez le plus ?

Plus qu’une personnalité… un phénomène : le rock & roll. Changer le monde, ouvrir les esprits, briser les tabous et bousculer les mœurs, ce n’est pas donné à tout le monde. Si GOV possède un peu de cet esprit, alors nous contribuerons à faire progresser la liberté d’expression.

Fondateurs : Pierre-Alexandre Teulié et Bobby Demri

Investisseurs : Love money

Date de création : Décembre 2013

Nombre de salariés : NC

Chiffres d’affaires : 0

Société basée à : Paris

[startupjour1]

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
La startup du jour : GOV, plateforme d’expression pour les citoyens
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link