Actualité

La startup du jour : Travozen, plateforme d’avis pour les travaux à la maison

Chaque jour, FrenchWeb met en avant une nouvelle startup, et en sélectionne une chaque semaine, pour être la startup de la semaine dans l’émission de l’Atelier BNP Paribas sur BFM Radio. Vous êtes le fondateur d’une startup de moins de 2 ans, dont nous n’avons jamais parlé? Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Travozen, une startup parisienne permettant aux clients de partager gratuitement leurs expériences travaux, laisser un avis ou faire son choix à partir des précédents avis. Les professionnels peuvent également faire valoir leurs compétences à partir de ces avis.

Pour en discuter, David Flambard, l’un des fondateurs de la société.

 

FW: Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

David Flambard : L’idée qui est au cœur de cette société a germé durant les quelques années où nous avons exercé nos métiers de pilotes de chantier ou de contractant général. Une question revient très régulièrement entre amis et famille au sujet des travaux, et plus particulièrement du choix des entreprises : « Tu connais pas un bon plombier… un électricien… ? ».

Justement, nous voulions par ce site permettre aux clients d’apporter une partie de la réponse : « Oui je connais et je te recommande… »

FW: A quel besoin apportez vous une réponse ?

David Flambard : Au besoin d’être rassuré. Aujourd’hui une grande majorité des consommateurs cherche un avis en ligne sur l’objet de la dépense qu’ils souhaitent engager. Le monde des travaux, de construction ou de rénovation est souvent synonyme de dépenses importantes mais également d’angoisse. L’idée est donc que ces avis partagés en ligne entre clients permettent de faire diminuer ces craintes et entamer sereinement un projet.

FW: Très simplement, comment gagnez vous de l’argent ?

David Flambard : Nous avons d’abord opté pour un service qui puisse être entièrement gratuit. Les particuliers qui s’inscrivent ne paient rien et les entreprises qui le souhaitent peuvent également être inscrites totalement gratuitement.

Nous avons cependant décliné une formule d’inscription payante pour les entreprises leur offrant ainsi la possibilité de publier sur une page web dédiée des photos et des textes de présentation de leur entreprise. Nous avons également implanté des bannières publicitaires qui, à terme, seront monétisées.

Il est important de noter que Travozen n’est pas un site de mises en relations payantes : il n’est jamais prélevé la moindre commission ni au client ni à l’entreprise

FW : Qui sont vos compétiteurs ?

David Flambard : Travozen a la particularité de ne pas avoir de compétiteurs directs au regard de la formule que nous avons choisi d’aborder. Il ne s’agit pas d’un site de demande de devis ou de mises en relations payantes comme le font nombre de sites de courtage en travaux ou de devis en ligne.  Nous nous détachons à ce titre des sites traditionnels comme quotatis.fr, ou meilleur-artisan.com.

Dans notre approche, le partage d’avis entre clients se retrouve davantage sur un site comme Qype mais là encore nous avons voulu dédié notre plateforme à un milieu professionnel là où les autres sites sont souvent des généralistes où l’avis du coiffeur côtoie celui du boulanger.

FW: A quoi ou quelles sociétés vous compare t-on par erreur ?

David Flambard : Pour la présentation générale du projet, il est souvent répondu que Travozen est au bâtiment ce que Trip Advisor est aux voyages, et c’est l’idée.

Quant au service payant proposé aux artisans, ces derniers nous rapprochent souvent aux offres des Pages Jaunes pour l’aspect présentation détaillée.

FW: Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement et comment y avez vous fait face ? 

David Flambard : L’une des problématiques rencontrée après quelques semaines (quelques mois) d’exploitation du site fut de faire connaître notre plateforme, donner envie aux anciens clients d’apporter leurs avis sur les entreprises auxquelles ils ont eu recours récemment et d’inviter les futurs clients à profiter de ces avis.

Les leviers pour faire connaître le site ont été – et sont toujours – les réseaux sociaux. Nous avons opté pour une présence en ligne sur les principaux médias (Facebook, Twitter, Viadéo, Instagram..) afin de présenter clairement et parfois de manière humoristique et décalé notre site. Et ça marche !

FW : Quel est votre principal atout sur ce marché ?

David Flambard : Notre principal atout est sans doute qu’il n’existe pas de service de ce type dédié aux métiers du bâtiment. Il s’agit d’un service attendu par les consommateurs et c’est ce qui ressort de manière très positive des premiers utilisateurs.

Enfin, deux des fondateurs du site sont des professionnels du bâtiments depuis une quinzaines d’années et aborde donc ce milieu avec une connaissance solide.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

David Flambard : « Faites vous plaisir ». Pour que chaque étape du projet soit jalonnée de bons souvenirs auxquels se raccrocher lorsque l’évolution sera plus difficile. Il faut « choisir » d’être positif et aller de l’avant.

Fondateurs : David Flambard, Fabrice Caujolle, Eric Zanettacci

Investisseurs : aucun

Date de création: site en ligne depuis le 9 juillet 2013

Nombre de salariés : aucun

Chiffre d’affaire : N.C.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

4 commentaires

Bouton retour en haut de la page
La startup du jour : Travozen, plateforme d’avis pour les travaux à la maison
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch