BusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés

KineQuantum, startup spécialisée dans la kinésithérapie via la réalité virtuelle, lève 1 million d’euros auprès du fonds britannique Square Capital, d’Atlanta Investissements, de la société holding Angyal ainsi que d’investisseurs privés. 

Lancé en 2015 par Lucas Vanryb, Nathan Toledano et Natacha VanrybKineQuantum développe une solution de réalité virtuelle à destination des kinésithérapeutes. La startup française propose ainsi des jeux et exercices ludiques aux patients, facilitant leurs séances de rééducations. Par ce système, l’attention du patient est détournée de la douleur et le travail du kinésithérapeute en est également simplifié. 

Si la startup française fait face à la concurrence des fabricants de matériel traditionnel, elle espère se démarquer par la technologie immersive qu’elle développe et projète désormais de s’étendre à l’international. «Cette première levée de fonds va permettre à KineQuantum d’accélérer son développement commercial en France et de se lancer à l’international», comment Lucas Vanryb.

KineQuantum: les données clés

Fondateurs : Lucas Vanryb, Nathan Toledano et Natacha Vanryb
Création : 2015
Siège social : Paris
Secteur : kinésithérapie et réalité virtuelle 
Marché : solution de rééducation virtuelle 


Financement : 1 million d’euros en septembre 2019 auprès du fonds britannique Square Capital, d’Atlanta Investissements, de la société holding Angyal ainsi que d’investisseurs privés. 

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba
Uber: les chauffeurs divisés sur le référendum qui déterminera leur statut