ActualitéAgTechBusiness

La startup NeoFarm lève 1 million d’euros pour ses fermes technologiques automatisées

NeoFarm, qui conçoit des fermes technologiques automatisées, a levé 1 million d’euros auprès de TF Participations, Duval Ventures et de business angels, dont l’entrepreneur Didier Rousseau.

Lancé 2018 par Alexia Rey et Olivier Le Blainvaux, NeoFarm conçoit et développe des fermes technologiques en maraîchage bio-intensif sur petite surface, pour produire des fruits et légumes bio et locaux. La startup développe notamment un modèle de portique enjambeur robotisé et un logiciel de planification des activités.

«L’agriculture fait face à des enjeux multiples, vis-à-vis desquels la technologie a un rôle majeur à jouer. Il faut apporter aux agriculteurs et aux producteurs une vision holistique et un écosystème pour agir sur les leviers écologie, productivité, traçabilité», a commenté Didier Rousseau, investisseur et CEO de Famm.

Après une levée de fonds en 2018 qui avait permis de financer la première serre de NeoFarm, l’entreprise espère que cette levée lui permettra de déployer sa première exploitation de 1 hectare en 2020 et de perfectionner ses outils technologiques.

NeoFarm: les données clés

Création: 2018
Siège social: Boulogne-Billancourt
Secteur: AgTech
Marché: fermes technologiques automatisées

Financement: 1 million d’euros en novembre 2019 auprès de TF Participations, Duval Ventures et de business angels, dont l’entrepreneur Didier Rousseau.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La startup NeoFarm lève 1 million d’euros pour ses fermes technologiques automatisées
Comment The Bradery souhaite bouleverser le marché des ventes privées grâce à Instagram? 
Quantique : le fonds Quantonation boucle un premier closing de 20 millions d’euros
Streaming: Square (Jack Dorsey) rachète Tidal, la plateforme musicale de Jay-Z
AppStore
Apple: le gendarme britannique de la concurrence ouvre une enquête sur l’App Store
Le premier magasin Amazon hors des États-Unis ouvre ses portes à Londres
Bolt
Bolt lève 20 millions d’euros auprès de l’IFC pour se développer sur des marchés émergents