ActualitéAgTechBusiness

La startup NeoFarm lève 1 million d’euros pour ses fermes technologiques automatisées

NeoFarm, qui conçoit des fermes technologiques automatisées, a levé 1 million d’euros auprès de TF Participations, Duval Ventures et de business angels, dont l’entrepreneur Didier Rousseau.

Lancé 2018 par Alexia Rey et Olivier Le Blainvaux, NeoFarm conçoit et développe des fermes technologiques en maraîchage bio-intensif sur petite surface, pour produire des fruits et légumes bio et locaux. La startup développe notamment un modèle de portique enjambeur robotisé et un logiciel de planification des activités.

«L’agriculture fait face à des enjeux multiples, vis-à-vis desquels la technologie a un rôle majeur à jouer. Il faut apporter aux agriculteurs et aux producteurs une vision holistique et un écosystème pour agir sur les leviers écologie, productivité, traçabilité», a commenté Didier Rousseau, investisseur et CEO de Famm.

Après une levée de fonds en 2018 qui avait permis de financer la première serre de NeoFarm, l’entreprise espère que cette levée lui permettra de déployer sa première exploitation de 1 hectare en 2020 et de perfectionner ses outils technologiques.

NeoFarm: les données clés

Création: 2018
Siège social: Boulogne-Billancourt
Secteur: AgTech
Marché: fermes technologiques automatisées

Financement: 1 million d’euros en novembre 2019 auprès de TF Participations, Duval Ventures et de business angels, dont l’entrepreneur Didier Rousseau.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
La startup NeoFarm lève 1 million d’euros pour ses fermes technologiques automatisées
Comment Ingenico a permis à Swedish Fit de faire du paiement en ligne un levier de croissance
Marseille: un data center inauguré dans une ancienne base allemande de sous-marins
Jeux vidéo: Sony prend une part minoritaire dans Epic Games (Fortnite) pour 250 millions de dollars
[Webinar] Summer Camp New Retail: Préparez votre rentrée
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Copy link