ActualitéComDistributionEuropeStartup

Pourquoi l’agence CosaVostra revend ironCards à Peppergreen

Lancé en 2010, le site ironCards, spécialisé dans les cartes de visite de luxe, a depuis été intégré à l’agence CosaVostra. Désormais, cette dernière revend ironCards à Peppergreen Interactive, une agence Web basée à Lyon. Interview avec Matthieu Stefani, le fondateur d’ironCards et de CosaVostra.

Revendre une start-up à une autre agence digitale, c’est le choix qu’a fait CosaVostra et que nous explique Matthieu Stefani, directeur de l’agence. Il explique les choix opérés.

 

Frenchweb: Pourquoi revendez-vous ironCards, votre start-up spécialisée dans les cartes de visite en métal?

Matthieu Stefani, directeur de l’agence CosaVostra: Nous avons développé ironCards jusqu’à rendre cette activité mature, alors qu’elle a toujours été rentable. Elle est aujourd’hui leader sur son marché de niche qui est le design et la confection de cartes de visites et de cartes de membres haut de gamme.

Cela nous plaît particulièrement à l’heure de l’obsolescence programmée de ce type de produits: les cartes de visite… L’idée est de se démarquer vers le haut, plutôt que de les supprimer.

Nous en avons tiré d’énormes enseignements, sur la conception, l’acquisition ou encore la fidélisation. ironCards est une mini multinationale, qui produit et vend des cartes dans plusieurs pays. Nous livrons à l’agence PepperGreen un site, un modus opérandi et une base de clients importante en ayant le sentiment d’avoir fait le travail. Lancer un projet, le faire grossir et le pérenniser.

L’objectif de cette revente est principalement l’ambition de créer et financer d’autres start-up, grâce aux fonds récoltés, mais également à la bande passante libérée sur notre temps de travail!

Nous avons accompagné Antoine Rouvroy, fondateur du magasin en ligne O’barbershop, dont nous détenons une partie du capital, et lançons en ce moment même Ouiflash.com avec Thibaud Lemonnier, dont nous sommes actionnaires majoritaire. Nous avons d’autres projets en stock, sur lesquels nous cherchons le bon time to market, et surtout les bonnes personnes pour les lancer!

Vous lancez OuiFlash, une agence photo pour le secteur immobilier. Comment comptez-vous la faire grandir?

Ouiflash a pour ambition de fluidifier le marché de la photo de biens immobiliers. Aujourd’hui, les agences immobilières ne font que très peu appel à des photographes professionnels, car elles les trouvent trop onéreux. Par ailleurs, les photographes ne peuvent baisser leurs prix, car ils n’ont pas assez de missions.

Or, il est aujourd’hui prouvé que la photographie professionnelle permet de faire littéralement exploser les ventes dans ce secteur en particulier. Par exemple, AirBnB déclare avoir multiplié par huit ses visites et par 2,5 son chiffre d’affaires, le jour où ils ont mis sur leur site des photos de professionnels.

Notre approche est donc le lancement d’une marketplace qui permet de géolocaliser les photographes proches des biens à photographier, afin de leur proposer des missions qui leur prendront moins d’une heure montre en main, trajet compris.

Nous pouvons ainsi adresser un volume important de missions grâce à un prix raisonnable (89 euros hors taxes), et contenter toute la ligne. Notre modèle est fondé, comme Uber, sur le prélèvement d’une partie du chiffre d’affaires réalisé.

Nous cherchons à toucher des réseaux d’agences ou des fédérations, afin de leur proposer des prix attractifs, en échange d’un engagement de volume. Nous avons déjà signé des contrats avec plusieurs centaines de prises de vues mensuelles, et fédéré un réseau de 700 photographes dans toute la France.

L’amorçage est entièrement financé par CosaVostra à hauteur de 50 000 euros, et nous allons nous lancer dans une levée de fonds dans les prochaines semaines.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This