ActualitéAmérique du nordArts et CulturesComTech

Salesforce vise les 8 milliards de dollars de chiffre d’affaires l’année prochaine

Salesforce poursuit sa croissance. Le spécialiste américain des logiciels en cloud vient de publier une croissance de 24% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre de son exercice fiscal 2016 (décalé), à 1,71 milliard de dollars.

25 millions de dollars de perte

Dans le détail, ses logiciels de vente ont généré 688,7 millions de dollars de chiffre d’affaires, devant ses offres «Service Cloud» de gestion de la relation client (469,5 millions) ou dédiées au marketing (169 millions). Sur la plan géographique, Salesforce continue de tirer la majorité de son chiffre d’affaires en Amérique (73%), devant l’Europe (18%) et l’Asie-Pacifique (9%).

La société reste cependant déficitaire avec une perte de 25,1 millions de dollars (GAAP) au troisième trimestre, même si cela reste plus faible que les 38,9 millions enregistrés un an plus tôt à la même période. Le bénéfice par action, indice de référence à Wall Street, ressort quant à lui dans le rouge à -0,04 dollar.

Au final, l’entreprise californienne table sur un chiffre d’affaires supérieur à 6,64 milliards de dollars pour l’ensemble de son exercice, soit une hausse de 24% sur un an.

Rumeurs de rachat

«Je suis ravi d’annoncer que nous nous attendons à livrer notre première année à 8 milliards de dollars pour notre exercice 2017 (exercice fiscal décalé qui correspond aux 12 mois précédents janvier 2017, ndlr), ce qui nous met sur la bonne voie pour atteindre les 10 milliards de dollars plus rapidement que toute autre société spécialisée dans les logiciels d’entreprise», a déclaré Marc Benioff, le PDG.

Cette croissance fait d’ailleurs des envieux. Cet été, plusieurs médias ont rapporté que des grands groupes américains étaient intéressés par une acquisition de Salesforce. Parmi les noms évoqués figuraient Microsoft, IBM ou encore l’Allemand SAP. Salesforce pèse plus de 50 milliards de dollars en Bourse.

[tabs]
[tab title= »En savoir plus »]

A lire également :

Qui est prêt à s’offrir Salesforce pour 50 milliards de dollars?

[/tab]
[/tabs]

Tags
atelier-platform

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This