ActualitéStartupTech

Lancement de Gootip, un service de questions/réponses localisées

Créé dans au fond d’un garage du Sud-Ouest de la France (« et ce n’est pas pour la légende ») par Mathieu Bidart (ex-PriceMinister), Eric Gagnaire (ex- Mixad) et Thierry Sebba, Gootip se présente comme un Quora local.

Il permet de poser des questions de tous types en les associant à une ville ou un lieu précis, à l’échelle internationale, puisque le site est conçu à partir de l’API Google Places combinée à un algorithme développé en interne. Les réponses tiennent compte de plus de la localisation de chaque utilisateur via son adresse IP et Facebook Graph entre autres. Les informations complémentaires données lors de l’inscription, comme le compte Foursquare, sont elle aussi à la source de réponses live tenant compte des checkins.

D’autres API google comme celles de Google Map pour la localisation des lieux sur une carte, Google Places pour les coordonnées des endroits précis dans une ville ou encore Google Translate pour la traduction de questions/réponses sont également utilisées. Au lancement, le service est en français et en anglais.

Gootip peut être aussi utilisé comme un support événementiel: exemple avec la page consacrée au eG8 et sur iPhone avec une application « light », Gootip Wall, qui permet de suivre les évolutions du mur d’activité de l’utilisateur (questions posées/suivies, réponses données/approuvée) et être alerté par notification « Push » d’éventuels évènements relatifs au mur. Une version Android est en préparation.

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Lancement de Gootip, un service de questions/réponses localisées
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
Alchimie cherche des fonds du coté d’Euronext Growth