Actualité

L'ARCEP, les opérateurs, et la 4eme licence 3G…

Suite à l’echec du dernier appel à candidatures pour l’attribution des fréquences encore disponibles dans la bande 2,1 GHz. Le gouvernement a sollicité de l’ARCEP, en mai 2008, le lancement d’une consultation publique nécessaire à l’engagement d’une nouvelle procédure.

L’ARCEP publie aujourd’hui la synthèse et les contributions à cette large consultation publique ouverte le 13 juin dernier. Vingt-trois contributions ont été reçues, émanant d’une grande diversité d’acteurs.

La consultation publique a donné lieu à l’expression de marques d’intérêt pour les fréquences à 2,1 GHz, de la part tant de candidats nouveaux entrants que d’opérateurs existants.

Tous confirment la nécessité d’un appel à candidatures, dont l’ensemble des contributeurs s’accordent pour reconnaître l’urgence, afin de lever les incertitudes découlant du manque de visibilité sur l’attribution de ces fréquences.

Parmi les types de procédure soumis aux commentaires des contributeurs, le schéma d’attribution en plusieurs lots ouvert à tout opérateur – c’est-à-dire sans réservation de fréquences à un nouvel entrant – fondé sur différents types de critères de sélection a été unanimement rejeté. Sont donc mises en avant des procédures conservant une priorité sur tout ou partie des fréquences à un nouvel entrant, selon des modalités analogues aux précédents appels à candidatures.

Les conditions de redevances, la quantité de spectre à réserver et la durée d’autorisation figurent parmi les sujets principaux discutés par les différentes contributions concernant la conception de ce nouvel appel à candidatures.

L’Autorité est prête à proposer rapidement l’engagement de la procédure d’appel à candidatures dans la bande 2,1 GHz, dès que les modalités financières en auront été définies par le Gouvernement, après le débat parlementaire prévu pour le développement de la concurrence au service des consommateurs.

Bouton retour en haut de la page
L'ARCEP, les opérateurs, et la 4eme licence 3G…
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde