BusinessFoodTechFW BusinessTV

LasTable, l’application pour avoir une addition moins salée au restaurant

Des bons plans restaurants pour le jour-même, avec des remises systématiques sur l’addition, c’est le rêve des gastronomes. La start-up LasTable a décidé d’en faire une réalité avec une application mobile qui permet à l’utilisateur de réserver immédiatement en quelques clics une table de dernière minute dans le restaurant de son choix parmi la sélection proposée par la jeune pousse française.

Fondée en 2016 par Matthieu Cavalié, William Auriol et Amaury Berthet, LasTable a vu le jour dans le but de répondre à une problématique courante dans la restauration : les annulations de dernière minute. «Dans près de 100% des restaurants, il y a toujours des tables qui restent vides à la fin du service», note Amaury Berthet, co-fondateur et CEO de LasTable. Pour remédier à cette situation, l’application LasTable propose aux restaurateurs, en échange d’un abonnement de 75 euros par mois (dont les deux premiers mois sont offerts) de publier leurs tables disponibles, de manière à optimiser leur taux de remplissage et donc leur chiffre d’affaires. Chaque restaurant peut proposer jusqu’à 14 offres par semaine.

1 000 restaurants référencés sur l’application d’ici un an 

Pour rendre ces offres plus attractives, elles sont à chaque fois accompagnées de réductions qui peuvent aller de 10% à 50% selon le choix du restaurateur. «Ces remises sur le prix vont inciter l’utilisateur à aller au restaurant plus régulièrement», indique Amaury Berthet. De plus, l’utilisateur n’a pas besoin de rentrer ses coordonnées bancaires lors de son inscription. Il doit simplement choisir son offre du jour, l’horaire qui lui convient et le nombre de couverts, avant de valider sa réservation. Au restaurant, le client peut ainsi choisir son moyen de paiement à la fin du repas.

A ce jour, la start-up compte 400 restaurants référencés entre Paris et Bordeaux. Disponible dans la capitale depuis la fin d’année 2017, l’application a d’abord été testée pendant un an à Bordeaux, avec plus de 10 000 couverts générés à la clé. Désormais, LasTable vise la barre des 1 000 restaurants référencés sur son application d’ici fin 2018. Une fois que cette masse critique sera atteinte, la start-up lancera son application dans d’autres villes françaises, comme Lyon par exemple, avant d’envisager une expansion en Europe. Pour accompagner cette accélération, LasTable prévoit de lever des fonds au cours du premier semestre 2018.

LasTable : les données clés

Fondateurs : Matthieu Cavalié, William Auriol et Amaury Berthet
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : application mobile proposant des tables de dernière minute avec des réductions systématiques
Effectifs : 7

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This