ActualitéChineTransport

Le Chinois Baidu dans la course à la voiture autonome

Une BMW qui se conduit toute seule ? C'est ce qu'assure avoir réalisé le groupe chinois Baidu. Spécialisée dans les services Internet, la société qui édite notamment le principal moteur de recherche en Chine, l'a annoncé sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter. Plus précisément, elle serait parvenue à faire rouler de façon autonome deux prototypes de BMW 3 Series Gran Turismo. Les modèles auraient été testés avec succès plusieurs routes de Beijing, en ville et sur autoroutes.

Une pointe à 100 km/h

Le véhicule a effectué une course de 18,6 miles (un peu moins de 30 kilomètres) et a atteint une vitesse maximum de 100 kilomètres par heure. En matière de réactivité, le véhicule serait également parvenu à effectuer un demi-tour, à changer de voies, et même à doubler un autocar, rapporte le South China Morning Post

Pour l'instant, peu d'informations sont encore disponibles, mais cette annonce confirme les ambitions de la firme chinoise sur le marché des voitures autonomes où d'autres géants du Web se sont lancés. D'ailleurs, elle a mis en place une nouvelle unité spécialement dédiée au développement de véhicules autonomes. Pour rappel, le groupe avait dévoilé ses ambitions l'année dernière.

Le projet de Baidu repose notamment sur sa technologie Baidu AutoBrain, issue de ses recherches et de ses investissements en matière de machine learning et d'intelligence artificielle. «La conduite entièrement autonome sur des conditions routières variables est universellement difficile, avec une complexité encore exacerbée par les conditions de la route à Pékin et le comportement imprévisible du conducteur», a déclaré Wang Jing, le vice-président sénior du groupe, cité par le SCMP.

Google, Tesla… au tournant

Malgré ce succès, la route ne sera pas sans encombre pour Baidu. Google travaille depuis 2009 sur un projet de voiture autonome. Sur le site Internet du projet, la firme de Mountain View a même affirmé cet été que ses véhicules ont déjà été expérimentés sur plus de 1 million de miles (1,6 million de kilomètres). Google développe son propre véhicule mais à également présenté un dispositif qui peut être installé sur des modèles d'autres marques.

Aussi, Tesla, la société d'Elon Musk, met également les bouchées doubles pour développer des solutions visant à rendre autonomes ses voitures électriques haut de gamme. Enfin, plusieurs rumeurs ont déjà circulé sur un éventuel projet de voiture autonome chez Apple. Mais, comme d'usage chez la firme à la pomme, la culture du secret prévaut.

Le projet de voiture autonome de Google :

Crédit photo : Baidu.
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This