ActualitéAsieLes levées de fondsObjets connectésTech

Le Chinois LifeSmart lève 10 millions de dollars pour connecter les maisons

Le montant

LifeSmart, une entreprise chinoise spécialisée dans les objets connectés, vient de lever 9,4 millions de dollars auprès de Haier SAIF et Foxconn, le groupe taïwanais de fabrication de produits électroniques (dont les iPhone d’Apple), rapporte TechNode.

Le concept

Basée à Hangzhou, en Chine, LifeSmart développe des produits et des services pour la «maison connectée». La société commercialise par exemple une caméra pour surveiller le domicile à distance, ou encore un capteur de mouvement. Les utilisateurs sont ensuite alertés sur leur smartphone en cas d’activité inhabituelle via une notification push.

LifeSmart propose également des capteurs pour automatiser l’allumage et l’extinction des lumières, ou encore mesurer les niveaux d’humidité. L’ensemble des données récoltées est consultable sur une application mobile.

Le marché

Avec ce nouvel investissement, la société entend poursuivre son développement en renforçant notamment sa R&D, ses recrutements et sa stratégie marketing. Sur ce marché, l’entreprise doit compter sur la concurrence de nombreux acteurs comme l’Américain Nest, racheté par Google, et son thermostat connecté.

PDG : Denny Dong

Bureaux : Hangzhou, Shenzhen, Silicon Valley

Marché : objets connectés pour la maison

Financement : 9,4 millions de dollars (septembre 2015)

Concurrent : Nest

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le Chinois LifeSmart lève 10 millions de dollars pour connecter les maisons
Cruise
Véhicule autonome: General Motors dépose une plainte contre Ford
NSO (Pegasus) ou l’émergence d’une industrie privée de l’arme informatique
Lumibird
Défense: le spécialiste breton des technologies laser Lumibird rachète la part d’Areva dans Cilas
uber
Californie: après la « Proposition 22 », des chauffeurs Uber se sentent moins indépendants que jamais
En misant 1 milliard de dollars sur les influenceurs, Facebook peut-il être à nouveau cool?
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite