ActualitéDistributionLes levées de fonds

Le comparateur Packlink lève 11 millions d’euros pour optimiser l’expédition de colis

Le montant

Packlink, une entreprise espagnole spécialisée dans la comparaison des services d’expéditions de colis, vient de lever 12,6 millions de dollars (11,1 millions d’euros) auprès d’Eight Roads Ventures (ex-Fidelity Growth Partners Europe). Accel Partners et Active Venture Partners, déjà présents au capital, ont également participé à ce tour de table. La société avait déjà levé 9 millions de dollars en juin 2014.

Le marché

Fondée en 2012, Packlink édite une plateforme à partir de laquelle les e-commerçants comparent les services d’expéditions de colis parmi une multitude de transporteurs. Pour cela, ils indiquent le trajet à effectuer, le poids et les dimensions du colis. Une fois ces données renseignées et un prestataire choisi, la commande et le paiement s’effectuent en ligne. La société propose également des offres adaptées aux entreprises qui gèrent des volumes plus importants.

Présente en Espagne, en Allemagne, en France et en Italie, la start-up revendique aujourd’hui plus de 20 transporteurs partenaires, parmi lesquels UPS, Chronopost, TNT ou encore DHL. «Nous avons développé une technologie innovante qui permet aux commerçants en ligne et aux places de marché d’offrir à leurs clients la qualité d’un service d’expédition normalement réservée aux grands acteurs du marché, tout en se concentrant sur leur cœur de métier», déclare Ben Askew-Renaut, fondateur et PDG de Packlink.

«Packlink (…)  aide (les e-commerçants…) en leur offrant un service du niveau des solutions logistiques offertes aujourd’hui par Amazon, à des prix attractifs», ajoute Michiel Kotting, d’Accel Partner. La société doit cependant compter sur la concurrence de nombreux acteurs comme le Français Envoimoinscher, qui revendique 10 000 clients actifs chaque mois et vise les 20 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015.

Les objectifs

Avec ce nouvel investissement, Packlink veut donc renforcer son activité auprès des places de marchés et des sites d’e-commerce, et devenir un acteur à échelle européenne. «Cette levée de fonds permet à Packlink de poursuivre sur sa lancée, avec l’objectif de devenir le leader des services de transport en Europe, en facilitant la gestion des livraisons pour les entreprises comme pour les particuliers», détaille Ben Askew-Renaut.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This