Actualité

Le eG8 vu par La Quadrature Du Net

Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de La Quadrature Du Net s’est fait remarquer hier lors d’une session du eG8 à laquelle participaient entre autres le ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterand et Pascal Nègre, le DG d’Universal Music France. Il est intervenu notamment sur la lutte contre le partage de produits culturels entre internautes.

La Quadrature du Net, sans surprise, est à l’avant garde des critiques à l’encontre du eG8, qualifié d' »écran de fumée derrière lequel se cache une inquiétante alliance de gouvernements cherchant à contrôler Internet et de quelques entreprises qui tirent profit des restrictions aux libertés en ligne. »

Dans une tribune publiée hier sur sur le site de la Quadrature du Net on peut lire également:

« Les gouvernements semblent avoir renoncé à protéger les droits des citoyens face aux entreprises s’engageant dans des activités néfastes. Ils ont conclu une alliance avec certaines de ces entreprises, effrayés par les nouvelles possibilités offertes aux individus par Internet et l’informatique. L’eG8 est une mise en scène où un gouvernement déconnecté de la civilisation Internet espère apparaître en phase avec celle-ci en se montrant en compagnie de quelques leaders économiques du secteur. Cela ne serait que pathétique si ce n’était pas un écran de fumée masquant de dangereuses remises en cause des libertés fondamentales et une tentative de reprise en main de notre cher Internet. »

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Le eG8 vu par La Quadrature Du Net
« Métaverse », l’univers parallèle qui fait rêver les géants de la Tech
Akka Technologies
Adecco rachète le Français Akka Technologies, valorisé à 2 milliards d’euros, pour créer un géant du numérique
spotify
Résultats trimestriels: Spotify réduit ses pertes et grimpe à 165 millions d’utilisateurs payants
google
Alphabet (Google) dépasse les attentes du marché avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars
Tiré par les ventes d’iPhones, Apple a presque doublé son bénéfice net trimestriel
Bubble lève 100 millions de dollars pour sa plateforme no-code