ActualitéEuropeMedia

Le Figaro veut s’offrir CCM Benchmark pour devenir un acteur clef sur internet

Le secteur des medias accélère sa consolidation avec cette fois çi le groupe Figaro, qui souhaite mettre la main sur CCM Benchmark.

Cette acquisition positionnerait Le Figaro dans le top des audiences en ligne, estimant que CCM Benchmark lui offrirait « l’accès à une base de 20 millions de membres composant la première communauté en ligne en France », audience principalement acquise au travers d’un SEO particulierement rodé.

CCM Benchmark était en position de vente depuis plusieurs mois, la société ayant envisagée une introduction en bourse en juin 2014. Pour Benoit Sillard, une cession n’était pas indispensable, mais souhaitable.

L’intégration de CCM Benchmark devrait laisser son autonomie aux équipes de CCM selon Jean-François Pillou, co fondateur du groupe, qui devrait être nommé directeur du développement numérique du groupe Le Figaro/CCM Benchmark et rejoindre le Comité Exécutif du groupe Figaro. Ce dernier précise « De tous les groupes médias, nous sommes celui qui a le plus progressé en audience sur la vidéo ces dernières années. Nous sommes même passés devant M6, BFM et Canal+. Nous avons donc un bon savoir-faire en la matière. »

Le montant de l’offre n’a pas été communiqué, l’opération devrait être finalisée d’ici un mois.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le Figaro veut s’offrir CCM Benchmark pour devenir un acteur clef sur internet
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse
Porté par le cloud et l’e-commerce, Amazon dégage 7,8 milliards de dollars de bénéfice mais déçoit le marché
VTC: Didi Chuxing dément les rumeurs d’une sortie de la Bourse de New York
samsung
Smartphones: les pénuries de composants électroniques pénalisent les ventes
ERP : Odoo, nouvelle licorne belge après une levée de 180 millions d’euros