ActualitéFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fonds

Le fonds d’Eduardo Saverin (Facebook) aurait levé plus de 140 millions de dollars

B Capital Group, une société de capital-risque fondée par Eduardo Saverin, l'un des cofondateurs de Facebook, et Raj Ganguly, un ancien de Bain Capital, aurait levé 143,6 millions de dollars (environ 127,9 millions d'euros), selon le Wall Street Journal. Peu d'informations sont disponibles sur les ambitions de ce nouveau véhicule qui ciblerait des entreprises partout dans le monde.

Avec Boston Consulting Group comme « limited partner », B Capital s'intéresse notamment aux secteurs de l'e-commerce, des FinTech, de la santé et du transport. Dans son portefeuille actuel, la société a déjà investi dans une entreprise qui développe une plateforme de gestion et d'analyse de données de santé et une société spécialisée dans la logistique du dernier kilomètre.

Santé, logistique…

Sur son site Internet, B Capital indique disposer de bureaux à San Francisco et Los Angeles, mais également à Singapour. « Alors que les Etats-Unis ont été l'ancre traditionnelle pour des créations innovantes , de plus en plus, nous avons vu beaucoup d'idées intéressantes provenant de pays comme l'Inde, la Chine, Israël, l'Irlande, et l'Asie du Sud », écrivent Raj Ganguly et Eduardo Saverin dans un billet de blog publié en mai sur le réseau social LinkedIn.

Dans l'ensemble de l'Asie, 40 milliards de dollars ont été levés en capital-risque par les entreprises, au cours de plus de 1 550 opérations, selon les données d'une étude de KPMG et CB Insight. Des chiffres en forte progression puisque, un an plus tôt, « seuls » 21 milliards de dollars avait été réunis.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le fonds d’Eduardo Saverin (Facebook) aurait levé plus de 140 millions de dollars
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués