/ FW 500

[FW 500] Qui sont les champions du e-commerce français?

Rythmé par de nombreux rachats, le secteur du e-commerce en France a fait parler de lui ces derniers mois. Une consolidation donc, mais aussi une tendance à la hausse. En 2015, pas moins de 25 000 nouveaux sites de e-commerce ont vu le jour en France (contre 20 000 en 2014), selon des chiffres de la FEVAD. Au total, ce sont 182 000 e-commerçants qui ont été recensés par l’association professionnelle, et ce chiffre devrait encore croître en 2016 (+10%).

Le marché du e-commerce est lui aussi toujours en pleine croissance. Les Français ont en effet dépensé 69,4 milliards d’euros sur Internet en 2015, soit 14% de plus qu’en 2014 (toujours selon des chiffres de la FEVAD).

Reste que les acteurs français doivent cohabiter avec des géants tels qu’Amazon ou encore eBay. Certains e-commerçants français résistent à la superpuissance: lesquels présentent le plus fort potentiel de croissance? Au-delà des marketplaces, qui sont les autres acteurs de cet écosystème?

Le Frenchweb 500 a pour objectif de mettre en lumière ces potentiels de l’e-commerce français, en se focalisant sur les pure-players du secteur. Ce focus «spécial e-commerce» reprend les éléments du classement annuel publié en avril qui liste les 500 premières entreprises de la Tech française.

Un chiffre d’affaires cumulé dépassant les 9 milliards d’euros… Amazon à 86 milliards

Sans surprise, 58% des entreprises identifiées par Frenchweb ont moins de 10 ans. En 2015, elles ont généré des revenus cumulés dépassant les 9,5 milliards d’euros.

On notera cependant que seuls deux e-commerçants réalisent un volume d’affaires dépassant le milliard d’euros (vente-privee et voyages-sncf), quand Amazon affiche des revenus dépassant les 86 milliards d’euros (97,9 milliards de dollars) sur la même période.

Enfin, les 58 entreprises de l’écosystème du e-commerce identifiées emploient près de 12 000 salariés en France.

[tabs] [tab title= « Le Top 10 des e-commerçants du Frenchweb 500 »]

  1. Vente-privee.com 
  2. voyages-sncf.com 
  3. Parrot 
  4. Showroom Privé 
  5. Photobox 
  6. Oscaro 
  7. Le Bon Coin 
  8. Voyage Privé 
  9. LDLC 
  10. Sarenza 

[/tab] [/tabs]

VOIR le classement complet: 

LIRE aussi: [FW500] Le classement des 500 premières entreprises de la Tech française

banniereecommerce

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

3 thoughts on “[FW 500] Qui sont les champions du e-commerce français?”

  1. Pas tout compris. Vu depuis l’étranger, je m’étonne de l’absence des cdiscount, fnac, pmu et tutti quanti, mais doit y avoir une nuance qui m’échappe…

  2. Comme tous les classements des e-commerçants, celui de FrenchWeb, basé majoritairement sur du déclaratif est très incomplet et me semble t il ne prend en compte que les pure player ce qui a du sens lorsque l’on parle de startup mais pas beaucoup lorsque l’on parle de e-commerce.

    1. effectivement, nous n’avons pris en compte que les sociétés nous ayant fourni les informations nécessaires pour élaborer ce classement. on retrouvera les absents dans le prochain, ils me contactent tous les uns après les autres ,-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This