ActualitéBusinessFoodTech

Le géant chinois de la livraison Meituan écope d’une amende de 460 millions d’euros

Avec l'AFP

Après Alibaba et Didi Chuxing, c’est le géant chinois de la livraison Meituan qui entre dans le viseur de Pékin. La startup a écopé d’une amende de 3,4 milliards de yuans (soit environ 527,4 millions de dollars et 460 millions d’euros) pour pratiques anticoncurrentielles. L’Administration nationale de la réglementation du marché (SAMR) avait lancé une enquête sur la société en avril dernier. Elle arrive à la conclusion que trop de vendeurs sont contraints d’utiliser la plateforme. L’amende équivaut à 3% des ventes intérieures de l’entreprise en 2020, a indiqué le régulateur.

Depuis le mois de juillet, les acteurs de la FoodTech sont soumis à de nouvelles règles. Les entreprises ont été invitées à garantir aux livreurs un salaire supérieur au minimum légal et des cadences raisonnables, après que plusieurs scandales aient éclaté sur les conditions de travail précaires des employés du secteur.

Cette sanction intervient alors que Pékin durcit le ton à l’égard des géants chinois de la Tech. En avril, le SAMR avait déjà condamné le géant chinois de l’e-commerce, Alibaba, à payer 2,3 milliards d’euros à l’État chinois pour entrave à la concurrence. Le régulateur avait alors déclaré que l’amende équivalait à environ 4% des ventes intérieures d’Alibaba en 2019.

Davantage de fermeté à l’égard du secteur

Les entreprises liées Internet et au numérique sont particulièrement dynamiques en Chine où une législation jusque-là relativement laxiste, en particulier sur les données, et l’absence de concurrents étrangers, ont permis à des géants locaux d’émerger. Pékin fait cependant preuve de davantage de fermeté à l’égard du secteur depuis quelques mois.

«Nous allons continuer à travailler pour lutter contre les monopoles [dans la finance en ligne], la discrimination par le biais des algorithmes et d’autres formes de pratiques anticoncurrentielles», a indiqué jeudi le responsable de la banque centrale de Chine, Yi Gang, lors d’une conférence consacrée à la réglementation des géants du numérique.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le géant chinois de la livraison Meituan écope d’une amende de 460 millions d’euros
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?