ActualitéBusinessHR Tech

Expérience collaborateur: Microsoft poursuit sa stratégie d’acquisition avec le rachat d’Ally.io

Le mois dernier, Microsoft annonçait le rachat de Clipchamp, un éditeur de logiciel de création et de montage vidéo pour compléter son offre de services dans Microsoft 365. Aujourd’hui, le géant américain annonce l’acquisition de la startup basée dans l’État de Washington Ally.io, spécialisée dans l’expérience employé, afin d’agrémenter sa plateforme Microsoft Viva, lancée en février dernier. Si le montant de l’opération n’a pas été communiqué, on sait que la startup a levé 76 millions de dollars depuis son lancement.

Alors que le travail hybride s’est démocratisé au sein des entreprises, de nouvelles difficultés se ressentent, notamment au niveau de la communication entre les dirigeants, les managers et les équipes. Afin d’aligner tous les collaborateurs, même à distance, Ally.io développe un logiciel qui permet d’organiser et d’apporter de la visibilité sur les objectifs de l’entreprise. Sa solution permet également aux entreprises de mesurer les progrès des collaborateurs par rapport aux OKR (objectifs et résultats clés). Lancé en 2018 par Vetri Vellore, Ally.io a été adopté par plus de 1 000 entreprises dans la technologie, la fabrication, les services financiers et de de santé, à travers plus de 80 pays.

Une technologie qui permettra à Microsoft de compléter son offre sur sa nouvelle plateforme, Viva. Ally.io « rejoindra la famille Microsoft Viva dans le cadre de notre plateforme d’expérience employés (EXP) conçue pour aider les entreprises à adopter la nouvelle vie professionnelle numérique », explique Kirk Koenigsbauer, COO de Microsoft. « Aligner le travail des employés sur la mission stratégique et les priorités fondamentales de l’entreprise est une priorité pour toutes les organisations. Pour ce faire, les dirigeants doivent investir dans des outils qui communiquent en toute transparence autour des grands paris de l’entreprise et créent des moyens de d’échelonner les objectifs ambitieux ».

Le géant américain multiplie les acquisitions en 2021

En ce sens, la plateforme pourrait venir compléter des outils comme Slack, racheté par Salesforce pour 27 milliards de dollars, ou encore Outlook. « Nous aiderons à concrétiser des objectifs et des buts partout où les équipes effectuent leur travail, y compris dans Teams, Outlook, Slack et les autres systèmes que vous utilisez tous les jours », commente Vetri Vellore. Sur le marché des logiciels OKR, on peut citer la plateforme californienne WorkBoard, qui a notamment levé 30 millions de dollars en 2020 auprès de David Ulevitch, partenaire d’Andreessen Horowitz (a16z), avec la participation du fonds de Microsoft M12, qui se penchait déjà sur ce secteur.

« Au cours de l’année prochaine, nous investirons pour intégrer Ally.io dans le cloud Microsoft, faire évoluer les intégrations existantes avec Microsoft Teams et intégrer Ally.io dans Viva, Office, Power BI et l’ensemble des applications et services Microsoft 365 », détaille Kirk Koenigsbauer. Depuis le début de l’année, le géant américain multiplie les acquisitions. Il a notamment racheté Nuance pour 19,7 milliards de dollars afin d’accélérer dans l’e-santé en avril dernier, avant d’acquérir TakeLessons le mois dernier pour se renforcer sur le marché florissant de l’EdTech.

Bouton retour en haut de la page
Microsoft
Expérience collaborateur: Microsoft poursuit sa stratégie d’acquisition avec le rachat d’Ally.io
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés