ActualitéBusinessEuropeHealthcareInvestissementsTech

Le gouvernement néerlandais investit 20 millions d’euros dans l’e-santé

Edith Schippers, la ministre de la Santé néerlandaise, a décidé d’allouer une enveloppe de 20 millions d’euros au cours des 4 prochaines années pour l’e-santé, selon une information du média local NL Times. Ce fonds débloqué par le gouvernement néerlandais sera dédié à la promotion des initiatives dans le secteur de la santé connectée, a-t-elle annoncé ce mardi.

Intitulé «FastTrack eHealth Initiative», le programme repose sur des partenariats public-privé. Objectif : soutenir et guider les petites et moyennes entreprises afin de multiplier les initiatives dans le secteur. Ce sont aussi la prise en charge et le traitement des patients qui intéressent directement le gouvernement. Pour boucler cet investissement, des accords sont actuellement négociés avec les parties privées, notamment les banques, les fonds de pension, les investisseurs et les assureurs. Le lancement doit intervenir en octobre prochain.

Et la France ?

Pendant que les Pays-Bas se montrent de plus en plus actifs en matière d’e-santé, la France apparaît moins présente sur le sujet. C’est notamment ce qui ressort d’une étude publiée en février dernier par le Pipame, le Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques rattaché à la DGE (Direction générale des entreprises). Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, la Corée du Sud et l’Espagne, la France se situe parmi les pays «moyennement avancés», selon les auteurs de ce rapport. Ces pays ont effet pris position sur l'e-santé depuis 10 à 20 ans, selon les cas. 

Malgré un certain retard de la France, le gouvernement commence à prendre la mesure du potentiel de la santé connectée. En janvier dernier, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, s'est saisie du sujet en allouant 340 millions d’euros à un fonds dédié aux start-up innovantes dans ce secteur. En 2014, le marché français de l’e-santé était estimé à 2,7 milliards d’euros pour 28 000 à 38 000 emplois dans l'écosystème.

Sur le sujet :

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This