A la uneActualitéAsieChineEurope

Le navigateur Opera racheté 1,2 milliard de dollars par un consortium chinois

Les Norvégiens d'Opera Software, propriétaires du navigateur Opera, ont accepté leur rachat à 100% par un consortium chinois. Kunlun Tech, société de gaming et Qihoo 360, un acteur chinois de la sécurité informatique, ont mis 1,2 milliard de dollars sur la table pour s'offrir le 5e navigateur mondial en terme de parts de marché (derrière Chrome, IE, Firefox et Safari).

Le deal a été mené par les fonds d'investissement chinois Golden Brick Silk Road Fund Management, Yonglian Investment, valorisant le titre Opera (coté à Oslo) à 8,28 dollars par action, soit 53% de plus que la dernière cotation.

«Il y a une logique stratégique et industrielle forte avec cette acquisition par le consortium», a commenté Lars Boilesen, le PDG d'Opera, dans un communiqué. Est principalement visée avec cette acquisition «l'expertise du consortium sur les marchés émergents». Il y a un an, le navigateur Opera revendiquait 55 millions de visiteurs uniques, en croissance de 8% sur un an. En 2013, le navigateur Opera avait acquis Skyfire, un logiciel d'optimisation des contenus vidéo pour 155 millions de dollars.

La France fait partie de son «Top 25 des pays en croissance». En Chine, la société est en progression sur la version mobile de son navigateur. 

Face aux leaders

En acceptant l'offre du consortium, Opera compte aussi accéder aux bases d'utilisateurs des sociétés Qihoo 360 et Kunlun. Au total, sur mobile et ordinateur, Opera revendique une base de 350 millions d'utilisateurs. Chrome, le numéro un, en annonçait 1 milliard en 2015. La part de marché d'Opera atteint 3,2% en janvier 2016, contre 47,3% pour Chrome, suivi par Safari (20,7%), Internet Explorer (12,3%) et Firefox (11,4%), selon le site w3counter.

Le rachat est en attente de l'accord des actionnaires et des autorités de régulation.

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Le navigateur Opera racheté 1,2 milliard de dollars par un consortium chinois
Mirakl réalise la plus importante levée de fonds de la French Tech
Paiement en ligne: vers un renforcement des règles d’authentification en France
Voitures électriques: le Chinois WM Motor lève 1,47 milliard de dollars avec le soutien de Baidu
[Webinar] Visite live de l’un des plus grands datacenters d’Europe
Illumina rachète une startup de dépistage du cancer soutenue par Jeff Bezos pour 8 milliards de dollars
FinTech : Kard lève 3 millions d’euros auprès de Founders Future
Copy link