ActualitéTech

Le spécialiste des jeux mobiles BulkyPix se renforce en Chine

Le franco-américain revendique aujourd’hui 140 jeux à son catalogue et avait procédé à une levée de fonds auprès d’Axa Private Equity pour doper son développement à l’international.

BulkyPix, éditeur et développeur de jeux vidéo et d’applications pour smartphones et tablettes, a récemment signé un accord avec RenRen Games, plateforme mobile chinoise.

Grâce à ce partenariat, RenRen Games publiera 17 jeux Android issus du catalogue de BulkyPix. Parmi les titres concernés : CandyMeleon, Babel Rising: Cataclysm, Redneck Revenge: A Zombie Roadtrip et My Brute.

Fondé en 2008, l’éditeur BulkyPix revendique aujourd’hui plus de 140 jeux à son catalogue. De son côté, le réseau social RenRen, compterait plus de 280 millions d’abonnés dont 70% sont des joueurs actifs sur la plateforme mobile.

Basé à Paris et San Francisco, le spécialiste des jeux mobiles, avait officialisé en mai 2012 une levée de fonds auprès d’Axa Private Equity. Le montant de l’opération était alors resté inconnu.

Cette augmentation de capital devait permettre à la société de renforcer son département R&D, d’élargir son catalogue de jeux et d’accélérer son développement commercial en France et à l’international.

« D’ici la fin de l’année 2013, Android devrait représenter 224 millions d’utilisateurs en Chine. C’est pourquoi BulkyPix, avec l’aide de RenRen Games, se doit de renforcer sa présence en Chine », commente aujourd’hui Olivier Pierre, CEO de BulkyPix.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Le spécialiste des jeux mobiles BulkyPix se renforce en Chine
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
TikTok/Bytedance
TikTok: à trois jours de l’échéance, l’app n’a toujours pas d’accord aux États-Unis
Copy link