ActualitéLes levées de fondsMedia

L’éditeur du «Wall Street Journal» parie 2 millions d’euros sur «l’Opinion»

Le média L'Opinion accueille à son capital Dow Jones, un groupe américain spécialisé dans l'information économique et financière, dans le cadre d'un investissement de 2 millions d'euros. A l'issue de cette opération réalisée le 20 novembre dernier, ce dernier dispose d'une part minoritaire dans le capital du journal français. «Cet investissement va accroître nos ambitions internationales et relever nos objectifs au cœur de l'Europe, en procurant de superbes opportunités numériques au bénéfice de clients haut de gamme de Dow Jones et de l'Opinion», déclare William Lewis, le PDG de Dow Jones.

Fondé en 2013 par Nicolas Beytout, l'Opinion est un média d'informations politique, économique et internationale, avec une ligne éditoriale qui se veut «libérale, européenne et pro-business». En plus de son site Internet, où des vidéos côtoient chaque jour des articles de presse, le titre édite également un quotidien en version papier de quelques pages. A l'époque, Nicolas Beytout avait recruté de nombreuses plumes chez plusieurs médias, notamment au Figaro.

Partenariat numérique avec le WSJ

Aujourd'hui, l'Opinion revendique 35 000 exemplaires papier diffusés chaque jour et près de 700 000 visiteurs uniques (mesure Google Analytics) sur son site en accès payant. L'arrivée de Dow Jones «est aussi la démonstration que nos options stratégiques, en particulier la combinaison numérique-papier, ainsi que le numérique payant, constituent bien le choix du futur», déclare Nicolas Beytout.

Filiale de News Corp, la groupe du milliardaire américano-australien Rupert Murdoch, Dow Jones édite notamment le Wall Street Journal, lui aussi payant via un paywall, le site MarketWatch ou encore Dow Jones VentureSource, une base de données dans le secteur du capital-risque. Au-delà de l'apport en capital, l'arrivée de Dow Jones sera aussi l'occasion de lancer une «série d'initiatives commerciales conjointes» et un partenariat numérique entre l'Opinion et le WSJ.

Crédit photo: L'Opinion
Bouton retour en haut de la page
L’éditeur du «Wall Street Journal» parie 2 millions d’euros sur «l’Opinion»
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[SEED] Wisear lève 2 millions d’euros pour dépasser le contrôle vocal des objets via son interface neurale
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya