ActualitéComTech

Les ad blocks montent en flèche dans l’App Store depuis la sortie d’iOS 9

Alors qu’iOS 9 est disponible depuis mercredi, les applications d’ad blocking ont déjà le vent en poupe. Deux d’entre elles sont même parvenues à se glisser parmi les applications les plus téléchargées.

Deux applications dans le top 10

Fondée par un ancien ingénieur de Tumblr, «Peace», qui propose de bloquer les publicités et les trackers, se hisse à la première place du classement américain des applications payantes les plus téléchargées sur l’App Store d’Apple. Facturée 2,99 dollars, elle propose notamment aux utilisateurs de bloquer les «social widgets», les cookies (qui permettent de suivre l’internaute afin de récolter des données de navigation) mais aussi de masquer les formulaires dédiés aux commentaires.

Autre application à percer, «Purify Blocker» qui, vendue pour 3,99 dollars, se classe à la cinquième position sur l’App Store américain. La promesse, encore et toujours : bloquer les publicités et le «tracking». Enfin, Blockr, un autre service dans la même lignée, se classe à la 28e place.

Les publicités sur Safari visées

Cependant, dans les deux cas, ces applications ne fonctionnent que pour les pages consultées depuis Safari, et non les autres navigateurs mobiles comme Chrome, lui aussi disponible sur iOS. Aussi, ces ad blockers ne fonctionnent pas pour les publicités sur les autres applications mobiles. Les éditeurs peuvent donc être rassurés. Mais pour combien de temps encore ?

L’enjeu est important lorsque l’on sait que de nombreux géants du Web réalisent la majorité de leur chiffre d’affaires sur mobile. Par exemple, au second trimestre, 76% des revenus publicitaires de Facebook ont été réalisés sur mobile. Un chiffre qui monte même à  88% chez Twitter. Selon une étude Adobe et PageFaire, les logiciels d’ad blocks comptabilisaient 198 millions d’utilisateurs actifs mensuels en juin 2015.

L'App Store USA d'Apple, le 18 septembre 2015
L’App Store USA d’Apple, le 18 septembre 2015

[tabs]

[tab title= »En savoir plus »]

A lire également :

[/tab]

[/tabs]

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This