A la uneActualitéBordeauxStartup

Les Bordelais de Jestocke.com lèvent 1,6 million d’euros

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

Jestocke.com, site de location de garde meubles (cave ou garage) entre particuliers, annonce une levée de fonds d'1,6 million d'euros réalisée auprès de l'assureur MAIF et de son fonds, des investisseurs historiques de la start-up. BPIfrance avait précédemment participé au travers d'un «prêt d'amorçage investissement.»

Pour la MAIF, il s'agit d'étendre son portefeuille de start-up (CozyCloud, Payname, ZenPark…), notamment celles dont le modèle nécessite des contrats d'assurances comme Jestocke mais aussi Koolicar

Le marché 

En France, l'essor des acteurs dans le stockage d'objets est d'abord apparu au travers de prestataires tels "Une Pièce En Plus" ou HomeBox qui proposent la location d'un espace.

Rapidement, la vague de l'économie de partage a fait naître des pure-players tels Costockage.fr, OuiStock.fr, Locabox.fr. Tous proposent aux particuliers de louer leurs espaces dispoinibles et de les mettre en relation avec un autre particulier. D'après Locabox, le marché connaîtrait une croissance annuelle de 15% par an en France. Et pour cause. A Paris, chaque habitant dispose en moyenne d'une surface de 31m2 (selon l'Insee en 2015). Un enjeu qui intéresse donc entrepreneurs et investisseurs

Aux Etats-Unis, la start-up Omni, spécialisée dans le self-stockage, est attendue d'ailleurs comme le nouveau Uber, avec ses hangars de stockage d'objets et une application mobile pour les faire livrer. A Frenchweb, son fondateur confiait désirer progressivement aller vers la location entre particuliers des biens stockés. Le marché français l'intéresse aussi pour s'y implanter.

Jestocke.com a, lui, choisi de se concentrer sur de petits espaces mis à disposition par les particuliers, contrairement à d'autres acteurs qui propose de grandes surfaces. Son offre repose sur un paiement mensuel, allant de 4 euros à Toulouse, à 9 euros à Paris.

Les objectifs de la Start-up

Basée à Bordeaux, la société compte utiliser cette levée de fonds pour recruter de nouvelles équipes et pour développer sa technologie. Elle vise aussi l'implantation dans les pays d'Europe du Nord. 

Fondateur: Laure Courty

Siège : Bordeaux

Effectifs: 14 salariés

Date de création : 2014

Levée de fonds: 350 000 euros (2015)

Un commentaire

  1. La location d’espace est en vogue, mais pourquoi ne publient t’ils pas leur chiffres? C’est quoi la valorisation de ce business? On aimerait bien savoir en combien de temps ils vont bruler ces 1,6 millions d’Euros. 1 ans?

Bouton retour en haut de la page
Les Bordelais de Jestocke.com lèvent 1,6 million d’euros
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon
[Silicon Carne] Startup Game Over
À la découverte de la « MavTech » singapourienne
Quelle est la place des startups santé dans la FrenchTech?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media