ActualitéBusinessEuropeStartupTech

Les Chti’s de Dagoma lèvent 3 millions pour développer l’imprimante 3D «made in France»

  • Le fabricant nordiste d'imprimantes 3D Dagoma vient de boucler un premier tour de table de 3 millions d'euros pour renforcer ses effectifs et ouvrir un centre près de Bordeaux.
     
  • L'entreprise affirme avoir vendu plus de 4 000 imprimantes 3D conçues et fabriquées en France.
     
  • La start-up basée à Roubaix vient de rejoindre les locaux du pôle Blanchemaille, nouveau cluster d’entreprises piloté par EuraTechnologies.

 

Le montant

Dagoma, fabricant d'imprimantes 3D basé à Roubaix, annonce une levée de fonds de 3 millions d'euros auprès d'Olivier Leclercq, en tant que principal investisseur. Ce dernier est l'ancien président de Decathlon et le fondateur des hôtels Olivarius. C'est le premier tour de table de la société nordiste depuis sa création il y a deux ans. 

Le marché

Fondée en 2014 par Matthieu Régnier et Gauthier Vignon, la start-up s'est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d'imprimantes 3D. Elle propose un modèle en kit à 299 euros ou une version prête à l'emploi pour 399 euros. A ce jour, l'entreprise affirme avoir vendu plus de 4 000 imprimantes 3D conçues et fabriquées en France.

Toutefois, Dagoma est loin d'être la seule entreprise positionnée sur le marché des imprimantes 3D en kit. Ces dernières années, les acteurs français se sont multipliés dans ce secteur. SpiderBot qui produit des imprimantes 3D en kit de type «Delta» en Bourgogne, Tobeca, qui conçoit des imprimantes 3D open source, 3D Modular Systems ou encore E-motion Tech sont autant d'alternatives qui s'attaquent au segment de Dagoma.

Les objectifs

Avec cette première levée de fonds, Dagoma prévoit de recruter 15 collaborateurs pour passer la barre des 40 employés dans l'entreprise d'ici fin 2016. Par ailleurs, la start-up s'apprête à ouvrir dans les prochains jours son premier Dago'Center à Pessac, près de Bordeaux, pour couvrir la partie sud de l'Hexagone. Dans son fief de Roubaix, Dagoma voit aussi plus grand. La start-up vient d'emménager dans de nouveaux locaux au sein du tout nouveau pôle Blanchemaille, également situé à Roubaix et piloté par EuraTechnologies.

[tabs]

[tab title= « Dagoma : les données clés »]

Fondateurs : Matthieu Régnier et Gauthier Vignon

Siège : Roubaix

Date de création : 2014

Effectifs : 26 salariés

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi : Qui sont les champions français de l’impression 3D ?

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This