A la uneActualitéAmérique du nordEuropeMarketing & CommunicationMedia

Les Français de StickyAds.tv rachetés par le géant Comcast

Pour les Parisiens de StickyAds, il était question depuis plusieurs mois de passer à l'heure américaine, et d'adopter les codes du marché local. La plateforme française spécialisée dans la vidéo programmatique embrasse aujourd'hui entièrement son destin outre-Atlantique. D'après les informations du site Recode, elle a signé son rachat par Comcast, le câblo- opérateur américain et maison-mère qui détient notamment NBCUniversal, AT&T, Universal Studio, les chaînes MSNBC. Elle possède aussi des parts dans la plateforme de vidéos en streaming Hulu.

Le montant de l'acquisition n'a pas été communiqué, mais plusieurs sources de presse évoquent un rachat de plus de 100 millions de dollars. Créée en 2009 par Hervé Brunet et Gilles Chetelat, la société avait implanté une filiale à New York en septembre 2015 pour déployer sa solution auprès des diffuseurs et groupes média américains. 

«Nous nous connaissons depuis plusieurs années avec FreeWheel, nous avions déjà signé un accord commercial avec cette filiale sur des synergies fortes», raconte à Frenchweb Hervé Brunet, le CEO.  StickyAds aurait-elle pu rester indépendante? «Nous sommes sur un marché en pleine explosion. Or, pour réussir à le capter, il faut s'adosser à quelqu'un qui nous permettra de nous développer. Le marché se consolide à grande vitesse, et nous avons face à nous Google et Facebook. Il nous fallait la brique technologique et la force de frappe financière», détaille Hervé Brunet.

Côté technologies, les Français vont travailler sur «des sujets propres aux acteurs TV, une technologie d'adserving liée à au pragrammatique; des problématiques complexes car il faut gérer des tunnels publicitaires, propre à chaque annonceur», explique le fondateur. Seront aussi au menu :

Les nouveaux usages, et les nouveaux écrans et «reconnaître un internaute quelque soit le device sur lequel il évolue. Dans le programmartique,  on ne connait pas à l'avance l'annonceur; c'est seulement au dernier moment lorsque se fait une enchère», rappelle-t-il. 

Nouvelle prise d'un acteur anglo-saxon

Les équipes de StickyAds.tv devraient rejoindre la filiale FreeWheel, une start-up spécialisée dans l'adserving pour les chaînes TV acquise par Comcast en 2014 pour 320 millions de dollars. La centaine d'employés de la société, principalement basés en Europe, devraient rejoindre cette unité aux Etats-Unis, indique le site américain. StickyAds est le troisième rachat en quelques semaines d'une entreprise française par un groupe anglo-saxon; suscitant d'ailleurs le débat sur la capacité des Français à grandir seuls.

Soutenue notamment par les fonds d'investissement français Isai (1,25 million d'euros en 2011) et Ventech, StickyAds a levé en tout plus de 6 millions d'euros. La société s'était progressivement étendue en Europe avec l'ouverture de bureaux à Madrid, Milan, Hambourg et Londres.

Au premier trimestre 2016, Comcast a présenté un cash flow disponible de 2,8 milliards de dollars. Elle comptabilisait aussi 53 000 clients vidéos supplémentaires, «le meilleur résultat sur un premier trimestre depuis neuf ans», précisait-elle. 

Lire aussi: [FrenchWeb Story] Hervé Brunet (Sticky Ads TV) se souvient…

StickyADS.tv: «Comment nous avons refondu notre discours commercial à la mode de New York»

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Les Français de StickyAds.tv rachetés par le géant Comcast
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Share via
Copy link