ActualitéStartupTech

Les lauréats de la 4ème édition du Startup Weekend Paris

La nouvelle édition du Startup Weekend Paris se tenait ce WE à l’ESCP Europe à Paris.

Après plus de 50 idées présentées vendredi soir, les participants en ont sélectionné 18 qui ont eu 54h pour se lancer. A l’issue du WE, le jury a révélé ses trois lauréats:

  • 1er – AppiBabi.es : application mobile pour faire et élever un bébé virtuel en moins de 9 mois avec un partenaire identifié via Foursquare à qui vous demandez de faire un bébé avec vous… Le business model repose sur l’achat de biens virtuels.
  • 2ème – PouceToutPuissant.TV: le premier applaudimètre social pour construire la télévision de demain. Une application mobile qui permet de partager son avis en temps réel et de partager son programme en fonction des recommandations des autres. Elle sera bientôt disponible pour tous les OS mobiles et la télé connectée.
  • 3ème – Opaloo : abonnement aux produits d’hygiene et alimentaire pour les bébés. Sur opaloo.com, les parents construisent leur abonnement en choisissant leurs produits, aidés par les conseils de pédiatres et puéricultrices. Le lancement du site est prévu pour la fin de l’été.

A noter également le “Coup de Coeur du Jury” : BookSurfing ! Prêter – Emprunter – Co-Bouquiner : mettre en relation livres dormeurs et lecteurs autour de vous.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Les lauréats de la 4ème édition du Startup Weekend Paris
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains
OVHcloud entame son IPO à la Bourse de Paris
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021