ActualitéAffaires publiquesArts et Culture

Les maisons de disques remportent leur bras de fer contre Grooveshark

Le site de streaming de musiques Grooveshark a été condamné par un tribunal fédéral de New York pour violation des droits d’auteurs rapporte le New York Times. L’affaire remonte à 2011 lorsque les maisons de disques avaient déposé déposé plaintes. Cette année, le site revendiquait 35 millions d’utilisateurs.

La plate-forme disposait d’un important catalogue de musiques disponible en écoute. Mais, contrairement à Deezer ou Spotify, les utilisateurs eux-mêmes pouvaient poster leurs musiques même lorsque les œuvres étaient protégées. Le site était initialement gratuit, mais avait par la suite développé une offre payante.

Les fondateurs s’abritaient derrière Digital Millennium Copyright Act . Mais des e-mails saisis montraient que les fondateurs et des employés de l’entreprise avaient eux-mêmes alimenté le catalogue en uploadant des titres. Les fondateurs comptent faire appel.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les maisons de disques remportent leur bras de fer contre Grooveshark
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer