ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Business angels : baisse des investissements au premier semestre

Que ce soit en montant investit ou en nombre de projets financés, l’activité des business angels continue de se dégrader selon le baromètre France Angels-BFM Business du premier semestre 2014. Si le nombre de « BA » au sein des réseaux semble poursuivre sa progression – bien qu’à un rythme plus faible qu’attendu – il ne parvient pas à enrayer la baisse du nombre de projets financés.

50% des réseaux de BA estiment en effet que le nombre de projets financés a diminué, contre 35% qui estiment qu’ils sont restés stables, bien que le nombre de projets proposés soit considéré comme stable (60%) ou en hausse (11%). En terme de montants investis, 45% estiment qu’ils sont en baisse, contre 35% les jugeant stables et 20% en hausse.

« Après un premier semestre 2014 moins porteur qu’envisagé, les perspectives pour les mois à venir ne semblent pas meilleures. En effet, la proportion des investissements en volume et en valeur est attendue à la baisse (respectivement 31% et 37%) et cela malgré une demande de financement et d’accompagnement des jeunes entreprises qui continuerait de croître pour 32 % d’entre eux » précise l’étude.

Méthodologie : Enquête réalisée entre le 10 /09 /2014 et le 22/09/2014. Taux de réponse : 73%, soit 55 réseaux sur les 75 interrogés. Il n’y a pas de pondération liée à la taille des réseaux.

graph

graph2

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Business angels : baisse des investissements au premier semestre
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer