ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fonds

Les Montpelliérains d’Octipas lèvent 2 millions d’euros pour digitaliser les points de vente

  • Avec cette levée de fonds, Octipas souhaite renforcer ses équipes commerciales et commencer à vendre sa solution à l'international. 
  • Sur ce marché, elle est en concurrence avec des acteurs comme Wynd, qui a levé 30 millions d'euros en novembre, ou encore Salesforce et SAP. 

 

Le montant

Octipas, société éditrice d'une solution SaaS de digitalisation des points de vente, annonce une seconde levée de fonds d'un montant supérieur à 2 millions d'euros. Deux fonds américains, un fonds scandinave et plusieurs business angels, parmi lesquels François Legros (ex CEO de Genesys Conferencing) ont pris part à cette opération. En 2012, la société avait déjà levé 350 000 euros auprès d'investisseurs privés; elle proposait alors un service de listes de cadeaux.

L'entreprise montpelliéraine a depuis revu son positionnement, et enrichi son offre. Elle commercialise désormais une solution permettant aux retailers de gérer leurs points de vente physiques de la même manière qu'une plateforme e-commerce. Prise de commande en magasin, personnalisation du conseil en fonction du client, consultation des stocks en temps réel: autant de services qui sont accessibles aux retailers travaillant avec Octipas. 

Le marché

Sur ce marché de la digitalisation des points de ventes physiques, Octipas, qui compte parmi ses clients des enseignes telles que Celio, The Kooples, ou encore Eram, est en concurrence directe avec le Français Wynd, qui a levé 30 millions d'euros auprès d'Orange et Sodexo en novembre. L'éditeur de logiciels lyonnais Cegid a également développé une solution totalement intégrée pour ses clients retailers, 

A l'international, des acteurs comme Salesforce, SAP ou Oracle proposent également des solutions en matière de digitalisation des points de vente physiques. 

Les objectifs de la Start-up

Avec cette levée de fonds, la société souhaite renforcer ses équipes commerciales pour consolider sa position sur le marché français. Elle a également pour ambition de vendre sa solution en dehors des frontières de l'Hexagone, en accompagnant ses clients dans leurs projets d'expansion. 

 

Fondateur : Nicolas Passalacqua

Siège : Montpellier 

Date de création : 2010 

Marché : Logiciels / Digitalisation des points de vente

Lire aussi: [Exclu] Le Français Wynd lève 30 millions d’euros auprès d’Orange et de Sodexo

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les Montpelliérains d’Octipas lèvent 2 millions d’euros pour digitaliser les points de vente
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale
Alchimie cherche des fonds du coté d’Euronext Growth
Quelle est cette startup que s’arrachent les investisseurs français?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars