ActualitéBusinessComMedia

Les nouvelles startups de la Social TV : les solutions d’analytics (2/3)

Hier, nous vous présentions quelques applications spécialisées dans la Social TV. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au BtoB et aux solutions d’analytics destinées à mesurer le succès des programmes TV au travers des médias sociaux. Un service de plus en plus apprécié des diffuseurs pour comprendre leur audience et observer les performances de leurs programmes.

La première que nous vous présentons est également la plus connue. Bluefin Labs, société américaine fondée en 2008 par Deb Roy et Michael Fleischman, analyse les flux de messages d’utilisateurs provenant de réseaux sociaux ou des applications de social TV pour apporter des solutions aux annonceurs de marques, agences de publicité et les réseaux de télévision et leur permettre de tirer parti des données à l’échelle des commentaires des téléspectateurs sur les réseaux sociaux.

Bluefin Labs a récemment étoffé son offre en analysant l’impact des publicités TV sur les médias sociaux avec son outil « Signal Brand Edition ». Celui-ci permet aux annonceurs de préparer leurs campagnes média en s’appuyant sur le « feedback » des téléspectateurs sur les médias sociaux. La startup a levé 12M $ en janvier 2012 auprès de Time Warner Investments et de Softbank Capital afin de développer la commercialisation de son offre.

Sur le même principe, l’américain Trendrr, l’anglaise StatsForce.tv (qui analyse les données sociales des émissions en Europe) ou la montréalaise Seevibes, start-up qui identifie la communauté de chaque émission de télévision et fournit un profil sociodémographique et psychodemographique de l’audience TV sociale, afin d’aider les producteurs, diffuseurs et publicitaires à mieux comprendre les téléspectateurs et leurs besoins spécifiques afin d’en tirer parti pour améliorer la programmation TV.

La société publie chaque jour un classement de l’audience TV au Canada, associé au nombre d’interactions par programme ainsi qu’au score Seevibes, un indice donnant un aperçu de la valeur de l’auditoire social d’une émission de télévision (sur une échelle de 1 à 100) et tenant compte de la part de marché, la portée, la fréquence, la loyauté, et le niveau de feedback.

D’autres sociétés spécialisées dans l’analyse des médias sociaux existent à l’étranger, mais certaines se voient immédiatement rachetées par les « grands » de cet écosystème, tel hotspots.io, très jeune start-up qui éditait une solution de mise en relation des pics de tweets avec les contenus télévisuels, rachetée par Twitter. Ses trois jeunes ingénieurs ont, quant à eux, directement intégré l’équipe « Revenue Engineering » du site de micro-blogging pour continuer à travailler sur le développement des outils d’analyse pour la publicité sur Twitter.

En France, les sociétés qui proposent des solutions d’analytics se comptent encore sur les doigts de la main. On peut cependant citer TV Tweet, sûrement la plus connue des solutions françaises aujourd’hui. Cette start-up bordelaise créée par Tho­mas Land­spurg produit des données analytiques et de « datamining » sur ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux pendant la diffusion d’une émission. Elle produit une API couvrant 43 canaux en France et en Angleterre ainsi qu’un site web avec Dashboard et analytics en temps réel, historique par pays, chaîne, et programme, et accès privilégié pour les Community Managers d’émissions.

Parmi ses clients: Orange pour lequel elle fournit le « LiveTweet » de leur application de Social TV « TvCheck », mais également quelques chaines de télévision. La start-up est encore en développement et améliore actuellement ses fonctionnalités pour donner plus d’indicateurs synthétiques, offrir un suivi des compte des animateurs liées aux émissions et aux chaînes, et intégrer Facebook à son offre.

Autre Français: Mesagraph, créé par Sebastien Lefevre en 2010, et qui édite depuis décembre 2011 Meaningly, solution d’Analytics à destination de la télévision. Celle-ci analyse, trie, recoupe puis recommande les programmes sur la base d’un flux d’information en temps réel sur plus de 2M de sujets. La start-up édite également une API qui est utilisée par différentes applications, comme le widget « On en parle » dans le nouveau site Pluzz de France Télévisions.

Enfin, on peut également citer les français Wisemetrics, axée sur les performances des pages Facebook, Semiocast et Devantlatele, dont nous vous avons parlé hier.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This