ActualitéActualité Start Me UpEuropeParisStart Me Up

Les robots de Witbe se préparent à entrer en Bourse

Witbe, fournisseur de tests sur la qualité digitale des services numériques, a annoncé l’enregistrement de son Document de base auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) afin de préparer son entrer sur Alternext Paris (Euronext) dans les prochaines semaines. Basée à Paris, la société a développé des robots reproduisant les comportements humains capables d’apprécier, en temps réel, la qualité des services numériques pour les utilisateurs. La société se place sur un marché mondial du monitoring réseaux et applications estimé à 3,5 milliards de dollars en 2013, précise-t-elle.

Fondée en 2000, elle revendique 300 clients dans 45 pays à travers le monde, dont principalement les opérateurs télécoms (Orange, Deutsche Telekom, Telefonica, Bell Canada) ou encore les câblo-opérateurs américains (Comcast, Rogers). Sur l'année 2015, Witbe a réalisé 15,2 M€ de chiffre d’affaires, dont 66% à l’international, et une marge nette de 11,8%.

Alors que les équipes de R&D sont basées à Paris, ces robotos intègrent une batterie d'algorithmes dont Witbe est propriétaire. «De manière proactive, ils détectent en temps réel toute dégradation ou dysfonctionnement de service, alertent le fournisseur, analysent les causes et permettent ainsi de réduire les périodes d’indisponibilité», explique la société créée par Marie-Véronique Lacaze et Jean-Michel Planche, tous deux fondateurs d'Oléane, l’un des premiers opérateurs Internet en France, cédé à France Telecom en 1998. 

Witbe emploie aujourd'hui 91 salariés et possède quatre filiales à New-York, où sont installés les dirigeants fondateurs, à Montréal, à HongKong et à Singapour.

Lire aussi: Les entreprises françaises sont-elles en pointe sur le contrôle qualité digitale?

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les robots de Witbe se préparent à entrer en Bourse
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse