ActualitéRetail & eCommerce

Les ventes de Walmart en ligne ralentissent, son action perd 10 %

Pas de pitié sur les marchés pour Walmart. Le géant américain de la distribution a été puni ce mardi par Wall Street après avoir annoncé un ralentissement de ses ventes en ligne aux États-Unis. En effet, le chiffre d’affaires de ce segment n’a progressé que de 23 % entre novembre et janvier, contre 50 % au trimestre précédent. Ce qui a notamment eu pour effet de faire baisser son action de 10,18 %, à 94,11 dollars.

Douglas McMillon, CEO de Walmart, s’est exprimé sur ces résultats, expliquant notamment que pendant les fêtes, les entrepôts de stockage avaient été saturés de produits dédiés aux cadeaux comme des télévisions ou encore des jouets, ne laissant pas assez de place pour ceux du quotidien à l’instar du papier toilette. Une pénurie qui a eu un impact sur ses ventes. Comme quoi, même une grande entreprise peut encore faire des erreurs de stock. Il a également expliqué que ce ralentissement était prévu, étant donné que la croissance liée au rachat de Jet.com, une autre plateforme américaine d’e-commerce, en 2016, a commencé à marquer le pas.

+ 2,6 % de ventes en magasin

L’action de Walmart avait fortement augmenté cette année, poussée par de fortes attentes quant à ses résultats sur ses ventes en ligne. Ce qui explique la sanction qu’elle a connu aujourd’hui. En revanche, à périmètre comparable, les ventes en magasins ont augmenté de 2,6 % aux États-Unis.

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les ventes de Walmart en ligne ralentissent, son action perd 10 %
[Webinar] Passez de 3 semaines à 3 heures avec la signature électronique
Huawei: la Suède bannit à son tour des groupes chinois de son réseau 5G
Après l’e-commerce, MercadoLibre veut devenir leader des paiements numériques en Amérique Latine
Face à Amazon, Microsoft s’allie à SpaceX (Elon Musk) pour muscler son offre cloud
[Webinar] Les nouvelles alternatives pour lire une presse de qualité
Les annonces PropTech qu’il ne fallait pas manquer depuis juin