ActualitéLes levées de fondsTransport

LESS, la nouvelle start-up de Jean-Baptiste Rudelle, lève 16 millions d’euros

LESS démarre sur les chapeaux de roue, en réalisant une première levée de fonds de 16 millions d’euros (Series A), menée par Index Ventures et Daphni.

Application mobile de covoiturage de ville instantané, LESS propose un service innovant qui s’organise autour d’une communauté de conducteurs solidaires. Inscrite dans une démarche responsable et durable, elle se donne pour objectif d’aider à «se déplacer moins cher en ville, avec moins de voitures, moins de congestion et moins de pollution».

La start-up a été fondée par un groupe d’entrepreneurs expérimentés, dont Jean-Baptiste Rudelle (Criteo), Romain Niccoli (Criteo), Florent Boutellier (Navx) et Francis Cohen (Sien). Les fondateurs ont aussi participé à la levée de fonds.

Dominique Vidal (Index Ventures) et Marie Ekeland (Daphni) rentrent au conseil d’administration de LESS. Ces deux investisseurs de premier plan ont une longue histoire commune avec Jean-Baptiste Rudelle. Ils ont tous les deux participé comme investisseurs à l’aventure Criteo, dont ils ont été membres du conseil d’administration jusqu’à l’introduction en Bourse au Nasdaq en 2013.

Ce tour de table va permettre d’accélérer le lancement de LESS sur la région parisienne. Dans un premier temps, l’application mobile LESS est ouverte aux conducteurs. Dans un second temps, elle sera progressivement étendue aux passagers.

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode MediaPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
LESS, la nouvelle start-up de Jean-Baptiste Rudelle, lève 16 millions d’euros
Blast, un programme pour aider les startups françaises à marcher dans les pas de SpaceX
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique
Starling Bank
La FinTech britannique Starling Bank lève 50 millions de livres auprès de Goldman Sachs
[Webinar] Comment ManoMano utilise l’analyse de produit pour croître et pour fidéliser ses clients