A la uneActualitéEurope

[Levée de fonds] Mediabong, spécialiste de la vidéo contextualisée lève 3 millions d’euros et veut tripler son chiffre d’affaires

LE MONTANT – La start-up Mediabong, éditeur d’une solution permettant d’optimiser l’affichage et les revenus d’une vidéo publicitaire, a levé 3 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques (Conegliano Venture, Jaïna et Network Finances) et Entrepreneur Venture. La levée de fonds a été accompagnée par Avolta Partners. Une première levée de fonds de 1,3 million de dollars avait été réalisée en 2012.

LE MODELE ECONOMIQUE – Fondée en 2011 à Paris, la société implante sa solution sur les sites éditeurs et se rémunère en fonction du nombre d’impressions dans le cadre d’un partage des revenus. Son objectif est de «faire aimer la publicité aux internautes, faire qu’elle soit mieux appréhendée, au moment où AdBlock Plus commençait à peine à gagner du terrain et coupait toutes les publicités», raconte Yann Battard, co-fondateur de Mediabong.

Dans la foulée de cette levée de fonds, Mediabong lance aussi une nouvelle solution brevetée baptisée Syncroll. Celle-ci permet «la synchronisation en temps réel d’une publicité vidéo sur plusieurs emplacements dans une même page, à des positions qui sont pertinentes et non intrusives pour l’utilisateur, mais qui garantissent une attention maximale», explique la société.

LES OBJECTIFS – Implantée depuis 2014 à New York, la société génère près de 50% de son chiffre d’affaires sur ce marché et compte notamment parmi ses clients les sites de Bloomberg, CBS, ou le quotidien USA Today. En 2015, et suite à cette deuxième levée de fonds, Mediabong veut tripler son chiffre d’affaires. Elle accentuera également ses recherches dans son «laboratoire» de datas. «La data permet de contourner le problème de l’overdose de la publicité», conclue Yann Battard.

[tabs]

[tab title= »Mediabong: les données clés »]

Siège social : New York et Paris

Année de création: 2011

Secteur: publicité en ligne

Les fondateurs : Yann Battard et Laurent Bury

Les concurrents : Teads, et le marché capté par les géants Youtube, Twitter.

Chiffre d’affaires 2014 : 2,5 millions d’euros en France (3 millions avec États-Unis)

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This