Actualité

[LeWeb’12] Internet des objets : 5 démos à ne pas rater !

La nouvelle édition de LeWeb Paris a ouvert officiellement ses portes aujourd’hui sous le thème de l’Internet des objets. L’occasion d’assister à un panel de démonstrations d’objects connectés innovants qui feront sans doute partie de notre quotidien d’ici quelques années… Encore faut-il ne pas passer à côté de ces rendez-vous.

Loïc Le Meur nous présente son coup de coeur connecté.



Frenchweb vous propose par ailleurs une sélection des 5 présentations qui devraient marquer les esprits lors de la conférence. Les détails.

Le bandeau Interaxon

Dès 10h35 ce matin  Ariel Garten, CEO de la société Interaxon présentera sa nouvelle technologie. Fondée en 2007, la société canadienne a développé un serre-tête nouvelle génération. Doté de 4 capteurs, l’objet baptisé Muse permet d’analyser les ondes cérébrales des utilisateurs. Directement relié à une application dédiée, le gadget offre notamment la possibilité de gérer son stress ou encore d’améliorer sa concentration.

Actuellement en quête de financement sur une plateforme de crowdfunding, Muse permettrait également de commander des applications, des jeux et même d’autres services directement depuis son esprit.

Muse devrait être commercialisé au cours de l’année 2013 à partir de 199$.


Le capteur SmartThings

Jeff Hagins, le fondateur de SmartThings présentera pour sa part son projet en plénière dès 11h15. Financé sur Kickstarter, le projet SmartThings a pour objectif de connecter tous les objets du quotidien pour « un monde plus intelligent ».

La start-up a mis au point une base connectée reliée à différents capteurs et à une application mobile. Grâce à ce dispositif, l’utilisateur a la possibilité de gérer une batterie de tâches : ouverture des portes, gestion des thermostats, des interrupteurs, accès aux données des détecteurs de fumée, etc.

Au total, depuis son lancement sur KickStarter, SmartThings a levé plus d’1M $. La commercialisation est prévue pour le printemps 2013.


L’ampoule Lifx

Egalement financée sur Kickstarter, l’ampoule Lifx sera présentée aujourd’hui à 17h05. Son CEO, Phil Bosoa, détaillera donc les avantages de cette ampoule dont la durée de vie pourrait atteindre 25 années. Relié à une application mobile, le dispositif Lifx permet à l’utilisateur de gérer l’intensité des lumières de sa maison depuis son portable et donc de réduire ses coûts d’énergie. Lifx permet également de choisir différentes ambiances en fonction des pièces ou de la musique environnante.

Les internautes ont injecté plus d’1M $ dans ce projet.


Le podomètre FitBit

Demain à 14h05, ce sera au tour de James Park, co-fondateur et CEO de FitBit, de monter sur scène. Définitivement inscrit dans la tendance du quantified self, ce podomètre relié à une application permet aux utilisateurs de calculer le nombre de pas effectués dans une journée, le nombre de kilomètres parcourus, de calories dépensées ou encore d’analyser leur sommeil. Ce nouvel outil a pour objectif final de permettre aux adeptes d’atteindre un rythme de vie plus sain.

Aux Etats-Unis, FitBit connaît un véritable succès et permet donc aux internautes de visualiser directement une infographie de leur propre vie. Au total, près de 500 000 exemplaires se seraient déjà écoulés à travers le monde, dont la France.


La plateforme Sen.se

Enfin, demain à 17h00 Rafi Haladjian viendra présenter l’écosystème Sen.se. Il ne s’agit pas, cette fois-ci, d’un object connecté mais d’une plateforme en open source. Dédiée aux designers, développeurs, étudiants ou encore aux artistes, Sen.se a pour objectif de favoriser le développement de projets liés à l’internet des objets. Gratuite d’utilisation, la plateforme permet aux intéressés de tester différents scénarios et prototypes d’objets connectés.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[LeWeb’12] Internet des objets : 5 démos à ne pas rater !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This