Actualité

[LeWeb’12] Les 20 chiffres clés de l’événement

L’édition 2012 de LeWeb Paris ouvre ses portes aujourd’hui aux Docks de la plaine Saint Denis. Pour l’occasion, FrenchWeb a rassemblé quelques chiffres marquants de l’événement, de 2004 à 2012 :

  • 1 thème: l’Internet des objets
  • 3 jours d’événement
  • 3 500 visiteurs attendus
  • 66 partenaires
  • Nombre de speakers :126
  • 64 blogueurs officiels
  • 13 juges pour la startup competition
  • 16 demi-finalistes pour la startup competition, dont 6 Français
  • Nombre de followers sur le compte @Leweb : 106 059

Et les années précédentes…

  • 200 participants lors de la première édition, en 2004
  • 400 participants en 2005
  • 600 participants en 2006
  • 2648 participants de plus de 60 pays en 2010
  • 3 500 participants venus de 76 pays en 2011
  • 1,2Tbites de données échangées en 2010
  • 180 000 personnes connectées au live stream le premier jour en 2010
  • Première participation de Eric Schmidt (Google) à LeWeb en 2011
  • +1M de vues sur Youtube en 2011
  • en 2011, LeWeb était le topic n°1 sur Twitter pendant 3 jours
  • 2 020 repas servis pour toute l’équipe organisatrice en 2011 (du 30 novembre au 6 décembre)

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. chercher l’intrus dans la liste

    « 2 020 repas servis pour toute l’équipe organisatrice en 2011 »

    … comment dire

Bouton retour en haut de la page
[LeWeb’12] Les 20 chiffres clés de l’événement
The New Standards: des conférences sur ce qui a changé durablement dans le retail et l’eCommerce
Rohlik
FoodTech: Rohlik lève 190 millions d’euros auprès de Partech pour conquérir l’Europe
En 2021, la Cnil sera plus attentive à la sécurité des données personnelles confiées aux entreprises
Désinformation sur les vaccins: Twitter bloquera les utilisateurs au bout de cinq rappels à l’ordre
Zoom: propulsée par le confinement, l’app de visioconférence se prédit un bel avenir
Le réseau social conservateur Gab piraté par des hackers militants