ActualitéAsieBusinessStartup

L’Indien Oyo lève 250 millions de dollars pour ses hôtels bon marché

Le montant

La start-up indienne Oyo, qui a développé un réseau d’hôtels bon marché en Asie, a levé 250 millions de dollars. L’opération a été dirigée par le géant japonais SoftBank via son méga-fonds Vision Fund, dont le premier closing a atteint 93 millions de dollars. Sequoia India, Lightspeed Venture Partners, Greenoaks Capital et Hero Enterprise ont également participé à ce tour de table. Celui-ci porte à 450 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création.

Le marché

Fondée en 2013 par Ritesh Agarwal, Oyo a développé un réseau d’hôtels basé sur la standardisation de la qualité des hôtels abordables à l’échelle de l’Inde et une structure permettant de simplifier les réservations et le service client. Pour cela, la jeune pousse basée à Gurgaon a lancé une application qui permet aux clients de réserver leur hôtel et de gérer leur séjour directement depuis leur smartphone. A ce jour, le réseau d’Oyo s’étend sur 230 villes à travers l’Inde, la Malaisie et le Népal. Rien qu’en Inde, Oyo revendique plus de 70 000 chambres d’hôtel.

Après avoir fait ses armes en Inde, la start-up a fait une première incursion à l’étranger en Malaisie début 2016 avant de se lancer au Népal en avril dernier. Cette expansion vise notamment à résister à la concurrence de Treebo, son principal rival. Ce dernier, qui a levé 34 millions de dollars la semaine passée, revendique plus de 6 000 chambres dans 250 hôtels répartis dans une cinquantaine de villes en Inde.

Les objectifs 

Ce nouveau financement doit permettre à Oyo d’accroître sa portée en Inde et d’élargir sa présence à l’étranger. La start-up indienne affirme qu’elle s’emploie à augmenter ses capacités à raison de 10 000 chambres par mois. Elle envisage également de pénétrer davantage de régions rurales en Inde.

Oyo : les données clés

Fondateur : Ritesh Agarwal
Création : 2013
Siège social : Gurgaon (Inde)
Activité : réseau d’hôtels bon marché
Financement : 250 millions de dollars en septembre 2017

Bouton retour en haut de la page
L’Indien Oyo lève 250 millions de dollars pour ses hôtels bon marché
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse