ActualitéAmérique du nordBusinessIntelligence ArtificielleInvestissementsLes levées de fondsMoyen OrientStartupTech

L’Israélien Ironscales lève 15 millions de dollars pour lutter contre les attaques de phishing

L’an passé, 80% des entreprises françaises ont été confrontées à une cyberattaque, selon le baromètre du Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique (CESIN). Parmi les attaques utilisées par les hackers, le phishing demeure la plus fréquente. La problématique est la même en dehors des frontières de l’Hexagone puisque Microsoft, par exemple, a révélé dans son rapport Security Intelligence Report 2018 que le nombre d’attaques phishing visant l’écosystème Windows a explosé de 150% l’an dernier après avoir analysé 470 milliards de mails par mois en 2018. 

Face à l’ampleur de ce type de cyberattaque, la société israélienne Ironscales a développé une plateforme pour détecter et éliminer les attaques de phishing. Pour accélérer son développement, la jeune pousse basée à Tel-Aviv a bouclé un tour de table en série B de 15 millions de dollars mené par K1 Investment Management. Cette opération porte à 25 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création. 

Des outils pour anticiper les attaques et former les employés 

Fondée en 2014 par Eyal Benishti, qui a notamment travaillé pour l’unité technologique dans la branche des renseignements de Tsahal, Ironscales a mis sur orbite une plateforme misant sur l’intelligence humaine et le machine learning pour fournir aux professionnels de la sécurité des outils permettant de détecter, anticiper et ainsi tuer dans l’oeuf les tentatives de phishing. La plateforme s’intègre à Office 365, Exchange et G Suite, et est alimentée par des informations issues des tentatives d’usurpation d’identité, des failles et des incidents de sécurité, partagées de manière anonyme par des analystes certifiés. 

A partir de ces informations et en observant le comportement des utilisateurs et des hackers, l’entreprise est ainsi capable au fil du temps de fournir une visibilité en temps réel pour stopper les attaques de phishing avant qu’elles ne puissent engendrer des dégâts. Outre ses outils pour lutter contre les attaques de phishing, Ironscales propose également aux employés des entreprises clientes une formation sur la cybersécurité pour évaluer leur capacité à reconnaître les tentatives de phishing et les aider à mieux prendre conscience des mails malveillants.

Accélération aux États-Unis 

Aux yeux d’Eyal Benishti, fondateur et CEO d’Ironscales, le phishing reste une problématique majeure de la cybersécurité qu’il ne faut pas prendre à la légère, et ce malgré la sophistication des attaques en ligne et des moyens mis en oeuvre pour les contrer. «Bien que le phishing par mail soit la technique de cyberattaque la plus ancienne et la plus reconnaissable, il reste néanmoins un problème extrêmement complexe qui nécessite aujourd’hui le pouvoir de l’intelligence artificielle et humaine dans un cycle d’innovation continu pour avoir un impact positif sur la sécurité d’une entreprise», explique-t-il. A ce jour, la société israélienne compte près de 1 000 entreprises clientes, principalement dans les secteurs de la finance, de la santé, du retail et de l’éducation.

Ce nouveau tour de table doit permettre à Ironscales de consolider ses activités aux États-Unis. Au cours de l’année écoulée, la start-up a connu une croissance à trois chiffres et dix fois plus de revenus outre-Atlantique. La société, qui emploie des personnes à Tel-Aviv, en Europe et à son siège nord-américain à Atlanta, prévoit de doubler ses effectifs au cours des prochains mois, notamment pour renforcer son pôle R&D.

Ironscales : les données clés

Fondateur : Eyal Benishti
Création : 2014
Siège social : Tel-Aviv
Activité : plateforme pour lutter contre les attaques de phishing
Financement : 15 millions de dollars en juin 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Copy link