ActualitéAmérique du nordAsieBusinessEuropeFonds d'investissementInvestissements

Qui est Cathay Innovation, à l’origine d’un deuxième fonds de 320 millions d’euros?

Le fonds global de capital-risque Cathay Innovation lance son deuxième véhicule d’investissement, avec un premier closing à 320 millions d’euros et un objectif final de 500 millions d’euros.

Un soutien international d’entreprises de tout segment

En 2015, Mingpo Cai, président-fondateur de Cathay Capital, société de capital-développement globale, rencontre Denis Barrier, jusqu’alors partner chez Iris Capital et ancien head of venture capital & corporate venture chez Orange. Ils partagent alors une même vision: les entrepreneurs du numérique devraient pouvoir être soutenus par une plateforme internationale qui leur permet de croître significativement, tout en bénéficiant de l’appui de grandes entreprises mondiales. Ils décident alors de lancer Cathay Innovation, branche de capital-risque de Cathay Capital. Ils misent sur un soutien global d’entreprises de tout segment de marché à travers une présence en Europe (Paris), aux Etats-Unis (San Francisco), et en Chine (Pékin et Shanghai).

L’idée est initialement de connecter les start-up de la Tech française et chinoise avec le reste de monde, mais surtout d’investir dans ces entreprises dès le début de leur phase d’expansion. En juin 2017, Cathay Innovation annonce le closing final de son premier véhicule d’investissement. Il dispose d’une enveloppe de 287 millions d’euros pour investir au capital de 20 à 25 sociétés innovantes en Europe, en Chine et aux Etats-Unis. Le ticket est compris entre 3 millions d’euros et 15 millions d’euros.

Aujourd’hui, 30 start-up ont profité du soutien de Cathay Innovation

«Connecter les start-ups françaises et chinoises avec le monde entier peut sembler une évidence. Mais cette approche n’existait pas jusqu’à présent dans l’univers du capital-risque et répond à un véritable besoin des entrepreneurs du digital. Ceux-ci doivent en effet accélérer la diffusion de leurs innovations et viser très rapidement l’échelle mondiale», détaille alors Mingpo Cai.

Bpifrance et CDB Capital comptent parmi les premiers souscripteurs de Cathay Innovation. Ils sont rejoints par BNP Paribas Cardif, les groupes ADP, Artemis, Seb, Joyoung, Michelin, Total, ainsi que Valeo. Le fonds compte à l’époque une équipe de onze personnes, réparties entre la France, la Chine et les Etats-Unis. Plus de dix investissements ont déjà été réalisés, parmi lesquels la licorne chinoise Pinduoduo, plateforme de commerce social, ou encore les Français Alkemics et Drivy. Il investira plus tard dans des start-up françaises tels que Ledger, Owkin, Heetch, Kayrros, ou Finalcad, européennes tels que Globo, DataSine, OnTruck ou Housfy Real Estate, mais aussi américaines tels que Chime, Peek, Lumi, Trifacta ou KaiOS Technologies, et chinoises tels que Momenta. Aujourd’hui, le fonds a investi dans plus de 30 start-up.

Un focus sur au moins six secteurs

En avril 2019, Cathay Innovation, en alliance avec le fonds tunisien AfricInvest, lancent Cathay AfricInvest Innovation, un fonds d’investissement de 150 millions d’euros. Le véhicule de financement a pour mission de financer les scale-up du continent africain. Et en particulier les entreprises innovantes qui connaissent une forte croissance en Afrique tout en étant ouvertes à l’international. Le fonds a notamment pour but d’apporter aux sociétés du portefeuille de Cathay Innovation une ouverture sur le marché africain. Avec des bureaux à Shanghai, Beijing, New York, San Francisco, Munich, Paris et Tel Aviv, Cathay Capital gère alors un total de neuf véhicules d’investissement, pour un total d’actifs sous gestion de plus de 2,5 milliards d’euros.

Aujourd’hui fort de 30 employés toujours répartis entre Paris, San Francisco et Shanghai, Cathay Innovation appuie sa stratégie d’investissement dans les start-up à l’international avec son deuxième véhicule d’investissement. Celui-ci compte toujours le soutien de Bpifrance et les groupes ADP, Seb, Michelin, et Valeo, et voit la participation de nouveaux partenaires tels qu’Accor, BioMérieux, Dassault, JCDecaux Holding, Kering et Pernod Ricard. Avec ce nouveau fonds, Cathay Innovation entend se concentrer sur des secteurs tels que l’e-commerce, les nouvelles plateformes technologiques pour les consommateurs, les services B2B, les soins de santé, la mobilité et l’énergie.

Retrouvez l’interview (février 2018) de Denis Barrier, cofondateur de Cathay Innovation, en compagnie de Vincent Deruelle (FrenchFounders):

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This