A la uneAmérique du nordAsieAsieBusiness

Live.me, l’application chinoise de live-stream dont raffolent les jeunes Américains

Il n'y a pas que les tweets de Donald Trump qui déchainent les passions aux États-Unis. Depuis quelques mois, il y a désormais Live.me, une application de vidéos en live-streaming, générées par des anonymes, et plus particulièrement, par des jeunes entre 18 et 25 ans. Avec 20 millions de téléchargements à peine un an après son lancement, dont 80% se situent outre-Atlantique, l'application commence à séduire les idoles des Millennials qui s'y inscrivent pour partager leur quotidien avec leurs fans. Or, au pays de Facebook et de Twitter et de son service Periscope, Live.me est une filiale de Cheetah Mobile Group (le groupe chinois qui a fait l'acquisition du Français News Republic en 2016) et est donc entièrement made in China.

Pour se différencier des poids lourds américains, Live.me a d'ailleurs choisi d'adopter uniquement les codes de la génération X, s'appuyant sur le format vertical, des émojis, et des conversations pour la partie social media. Le Chinois se dit aussi prêt à accélérer en matière d'intelligence artificielle. «Quand vous regardez Live.me, notre système comprend vos préférences et vous propose les programmes en direct susceptibles de vous intéresser le plus», explique Mick Tsai, le general manager USA de Live.me basé à Los Angeles.

live-me-cheetah-mick-tsai

L'application se rémunère avec un modèle de cadeau à commander pendant la diffusion d'un programme en direct. Pour accéder à cette option, il faut souscrire à un abonnement VIP de 19,99 dollars par mois. De fait, sur le live-stream mobile, de nouveaux modèles publicitaires sont en effet possibles. D'ici 2021, le marché de la vidéo en streaming (live et non linéraire) doit peser 70 milliards de dollars, soit plus du double qu'actuellement (à 30,2 milliards de dollars d'après une étude M&M). «L'Europe est notre prochain objectif», annonce Mick Tsai qui détaille la stratégie pour préparer une adoption rapide par la nouvelle génération, à l'occasion de la conférence China Connect 2017.

Fondateur: Cheetah Mobile Group

Date de création: avril 2016

Siège: Los Angeles (Pékin / Cheetah Mobile)

Effectifs: 150

Lire aussi: Marketing mobile: Cheetah Mobile rachète le français MobPartner pour 58 millions de dollars

Bouton retour en haut de la page
Live.me, l’application chinoise de live-stream dont raffolent les jeunes Américains
Comment Big Mamma veut réinventer le paiement au restaurant avec sa startup Sunday?
[DECODE Quantum] Rencontre avec Alexia Auffeves, Directrice de Recherche au CNRS
Publicités politiques: la Commission européenne veut imposer la transparence aux plateformes
[Serie B] Smartphones reconditionnés: la startup française CertiDeal lève 15 millions d’euros
Tencent (WeChat) se voit imposer un contrôle de ses apps par les autorités chinoises
Du Next 40 au CAC 40 : la France doit désormais convaincre ses licornes d’entrer en Bourse